Friday, 21 July 2017

24 Hour Party People réalisé par Michael Winterbottom


suite


En retraçant l’histoire du label indépendant Factory Records et de son fondateur Tony Wilson, le cinéaste Michael Winterbottom signe un hommage haut en couleur à une période décisive pour la musique britannique.br />
En 1976, les Sex Pistols donnent leur premier concert à Manchester. Dans la salle, quarante-deux spectateurs, dont Tony Wilson, présentateur d’une chaîne de télévision locale. Enthousiasmé par l’émergence des formations musicales de l’époque, il décide de les faire connaître par le biais de son émission. Le dénicheur de talents fonde ensuite le label Factory Records, sur lequel signeront, entre autres, les groupes Joy Division et Happy Mondays.br />
Entre punk, acid house et "rave-o-lution", ce film vibrionnant et culte nous fait revivre les excès de "Madchester" et met en lumière le rôle fondamental de Tony Wilson – décédé en 2007 – dans l’apparition d’une nouvelle scène musicale outre-Manche.

L'Afrique vue d'en haut - La province du Cap réalisé par Darren Putter



Découverte aérienne de la ville du Cap, baptisée en référence au Cap de Bonne-Espérance situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de son centre historique.

Les amants et le dictateur réalisè par Ross Adam & Robert Cannan


suite


En 1978, la Corée du Nord fait enlever deux stars sud-coréennes pour relancer sa production cinématographique. Une saisissante illustration de la folie vertigineuse des maîtres de Pyongyang, racontée à la manière d'un thriller hollywoodien.

Dans les années 1960, le réalisateur-producteur Shin Sang-ok et sa femme, la comédienne Choi Eun-hee, font partie des grandes stars du cinéma sud-coréen. Après leur divorce, en 1976, les deux vedettes traversent une période difficile. Répondant à l'invitation d'une productrice qui souhaite lui proposer un projet, Choi Eun-hee se rend en février 1978 à Hong Kong. Enlevée par des agents nord-coréens, l'actrice disparaît sans laisser de traces. Six mois plus tard, Shin Sang-ok se rend sur place pour enquêter sur cette mystérieuse disparition et se retrouve à son tour incarcéré. Il ne sera libéré que cinq ans plus tard par Kim Jong-il, le fils du dictateur Kim Il-sung, pour piloter le renouveau du cinéma nord-coréen. En un peu plus de deux ans, Shin Sang-ok et Choi Eun-hee vont enchaîner pour Pyongyang le tournage de dix-sept films avant d'échapper, à la faveur d'un voyage en Autriche en 1986, à la surveillance de leurs redoutables geôliers…

Folie vertigineuse
Des enregistrements sur cassettes audio dignes d'un film d'espionnage, un récit hallucinant de l'actrice Choi Eun-hee, les témoignages de ses enfants adoptifs et de son frère, ceux aussi des membres des services secrets occidentaux chargés de l'affaire et, surtout, des archives rarissimes de la dictature nord-coréenne… En retraçant à la manière d'un thriller hollywoodien les huit ans de calvaire des deux stars du cinéma sud-coréen, Robert Cannan et Ross Adam apportent une saisissante illustration de la folie vertigineuse des maîtres de Pyongyang, l'un des régimes les plus féroces de la planète.

101 - Depeche Mode réalisé par Donn Alan Pennebaker


suite


Orfèvre du documentaire musical, D.A. Pennebaker ("Don't look back", "Ziggy Stardust and the spiders from Mars") a filmé l'inoubliable concert de Depeche Mode au stade Rose Bowl, en Californie, le 18 juin 1988.

La sortie en mars 2017 de "Spirit", son quatorzième album, l'a démontré : salué par la critique et acclamé par le public, le groupe synthé-pop de Dave Gahan ne se démode pas, près de quarante ans après ses débuts. Réputé pour révéler l’esprit d’une époque grâce à ses musiciens, le réalisateur de légende D. A. Pennebaker ("Dont Look Back", avec Bob Dylan, en 1967, "Ziggy Stardust and the Spiders from Mars", en 1973) accompagnait la formation britannique lors de sa tournée américaine en 1988, et signait un film devenu un classique du "rockumentaire". Celui-ci culmine lors d'un gigantesque concert donné au Rose Bowl Stadium de Pasadena, en Californie, le 18 juin 1988 : le 101e et dernier de la tournée qui achevait de consacrer Depeche Mode au firmament pop, vu par le regard unique du réalisateur orfèvre du documentaire musical.

Thursday, 20 July 2017

Les Roms, des citoyens comme les autres ? réalisé par Eva Gerberding & André Schäfer


suite


Pourquoi les Roms suscitent-ils le rejet en Europe ? Aux quatre coins de l'UE, cette enquête fouillée sur les raisons de cette stigmatisation déconstruit au passage des préjugés tenaces.

En République tchèque, 28 % des enfants roms sont toujours scolarisés dans des écoles pour déficients mentaux, malgré la condamnation de la Cour européenne des droits de l'homme. Aujourd'hui, la situation des Roms est pire dans les États membres que sous le communisme. L'Union européenne a pourtant investi des milliards d'euros pour faciliter l'intégration de cette minorité, sans changement notable. Alors qu'en France on l'expulse et on lui dénie toute possibilité d'intégration, à Berlin, la communauté rom – aussi nombreuse que sur le territoire français – semble trouver une place dans la société allemande. Comment expliquer une telle différence ? Entre aberrations politiques et montée des populismes, cette population stigmatisée symbolise l'histoire d'une Europe qui se fissure.

Au-delà des clichés
Cette enquête riche d'archives dresse le portrait d'une minorité aux identités multiples et aux origines méconnues. Députés européens, sociologues, historiens et activistes aux points de vue parfois divergents se succèdent pour démonter les stéréotypes tenaces qui poursuivent les Roms. Le réalisateur Samuel Lajus nous emmène aussi dans les pays de l'Est, de la Hongrie à la République tchèque en passant par la Roumanie. Un tour d'horizon glaçant qui permet de mieux appréhender la réalité de cette communauté encore marginalisée.

Une vie de chaton réalisé par Jackie Garbutt



Ils ne sont pas seulement les stars planétaires du web ! Les chatons sont aussi objet d?études pour mieux comprendre les phases de leur développement. Ce film s?intéresse à la première année de vie d?une huitaine d?entre eux, nés dans des environnements différents.

De leur naissance à leur premier anniversaire, en passant par leurs premiers pas ou leur départ vers leur nouvelle famille, des chatons de trois portées différentes, de salon, sauvages ou de ferme, invitent à découvrir le monde à travers leurs yeux. Après à peine quelques semaines de vie, il est temps pour eux de rejoindre leur foyer définitif, et d'y prendre leurs marques. Si certains sont accompagnés de leurs frères et soeurs, d'autres, à l'instar de Sassy, qui a grandi dans un refuge, doivent s'habituer au contact humain et à la présence d'autres animaux, comme des chiens. Comment vont-ils s'acclimater à leur nouvel environnement ? Leur premier anniversaire marque leur passage de l'enfance à l'âge adulte. Un cap, qui les voit devenir de vrais chats, dotés de tous les comportements inhérents à leur espèce.

Les bâtisseurs de châteaux - Maîtres d'oeuvre et artisans réalisé par John Geraint




Retour sur l'histoire des plus grands châteaux français et britanniques, leur construction, leur architecture et leur rôle dans la société.

Wednesday, 19 July 2017

À St-Henri le 26 août réalisé par Shannon Walsh



Tourné en 24 heures, À St-Henri, le 26 août rassemble quelques-uns des plus brillants cinéastes documentaires québécois autour de cet ancien quartier ouvrier de Montréal. Dans un style cinéma direct, à l'affût des histoires qui font l'épaisseur d'une journée dans la vie quotidienne du quartier, ce film parcourt des trajectoires qui se côtoient ou se traversent tout en restant opaques les unes aux autres. En 2010, Saint-Henri nous offre un microcosme qui reflète merveilleusement combien le temps et le changement s'inscrivent dans un espace urbain resté profondément enraciné dans son passé industriel vibrant.

Ni épouse ni concubine - La nouvelle femme chinoise réalisé par Laetitia Schoofs



En Chine, des femmes partent à la conquête de leur corps, de leur désir, de leur vie tout court. Paroles d'audacieuses qui osent remettre en question le modèle du couple traditionnel et des unions imposées.

Dans une clinique gynécologique de Pékin, le docteur Hongli interroge sans tabou ses patientes. "Elles sont nombreuses à se plaindre de leurs problèmes de couple", explique la sexologue, qui anime par ailleurs un atelier collectif dédié au "sexe heureux". Un demi-siècle après la Révolution culturelle des années Mao, un nouveau bouleversement s'amorce dans les grands centres urbains de Chine : celle des femmes qui aspirent à disposer de leur corps, à prendre en compte leur désir et à décider de leur vie, même si elles doivent pour cela s'échapper des schémas imposés par les traditions. Elles sont encore célibataires, comme l'auteure et blogueuse Wen-Wen ou la jeune Christy qui, en cachette de ses parents, ne craint pas de poser nue pour un photographe. Certaines n'ont pas refait leur vie après un deuil, à l'instar de Li Hua, qui reconnaît n'avoir jamais éprouvé de désir physique, mais ne désespère pas d'en ressentir pour un nouveau compagnon.

Révolution sexuelle
Qu'elles revendiquent fièrement leur amour, à l'instar du couple lesbien que forment Ting et Ping, militent au sein d'associations pour les droits des femmes ou partagent leurs expériences dans un collectif comme Bcome, les femmes de tous âges et conditions rencontrées par Laetitia Schoofs s'expriment en toute franchise, et revendiquent leur droit au plaisir. Étudiante, Hua-Ying en est certaine : "Le plus important pour une femme, c'est d'avoir le droit de choisir : le moment où elle veut avoir des enfants ou avorter, mais aussi son conjoint – un homme ou une femme –, ou même de rester seule." Cette mosaïque de témoignages en dit long sur la soif de liberté des Chinoises à l'ère de la mondialisation.

Speed - À la recherche du temps perdu réalisé par Florian Opitz


suite


Dans ce monde hyper connecté où tout va de plus en plus vite, notre rapport au temps se réduit souvent au sentiment d'en manquer... Florian Opitz se penche avec philosophie et humour sur ce mal du siècle.

Nous ne cessons de gagner du temps. Et pourtant, au bout du compte, nous en avons de moins en moins. Cherchez l'erreur ! Bardés de nos appareils électroniques, nous filons d’un rendez-vous à l’autre. Mais pour les choses vraiment importantes, les amis, la famille, le temps semble ne plus suffire. Qui appuie sur l’accélérateur ? Dans "Speed – À la recherche du temps perdu", le cinéaste Florian Opitz mène l’enquête. Avec son regard subjectif et sarcastique, il parvient à aborder le thème complexe de l’accélération du quotidien d’une manière divertissante et très visuelle. Il interroge des spécialistes de la gestion du temps et de la dépendance numérique, des thérapeutes et des scientifiques sur les causes et les conséquences du manque de temps chronique, des conseillers en entreprise et des connaisseurs des marchés financiers. Il rencontre ceux qui poussent à l’accélération mais aussi ceux qui refusent de se laisser entraîner dans cette course effrénée et lui font redécouvrir les bienfaits de la lenteur.

La vie sur le récif - Été réalisé par Nick Robinson



La Grande Barrière de corail située au large de l'Australie possède l'un des écosystèmes les plus riches et complexes au monde. Cette série inédite, en trois épisodes, explore la diversité de sa faune et de sa flore. Dernier volet : l'été marque la saison des cyclones qui peuvent s'avérer être très destructeurs et menacer notamment le récif et son équilibre délicat...

Située au large du Queensland, en Australie, la Grande Barrière de corail est le plus grand récif corallien du monde : une surface de 344 400 kilomètres, plus de 2 300 kilomètres de côtes, pas moins de 2 900 récifs et 900 îles… Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1981, elle constitue également la plus grande structure créée par des organismes vivants marins. Tournée sur une période de douze mois, cette série s'intéresse à ses extraordinaires habitats et suit ceux qui consacrent leur vie à la préservation de cet environnement sauvage. L'été est la saison des tempêtes. Les habitants du Queensland septentrional se préparent à l'arrivée d'un cyclone de catégorie 5 sur la côte. Depuis ces dix dernières années, les tempêtes destructrices sont responsables de près de 48 % du déclin de la couverture corallienne. Avec la hausse des températures du globe, les cyclones seront de plus en plus violents. Comment le récif répondra-t-il aux menaces qui pèsent sur son délicat équilibre ?

Tuesday, 18 July 2017

La vie sur le récif - Le printemps réalisé par Nick Robinson



La Grande Barrière de corail située au large de l'Australie possède l'un des écosystèmes les plus riches et complexes au monde. Cette série en trois épisodes explore la diversité de sa faune et de sa flore. Deuxième épisode : au printemps, les scientifiques viennent assister à la ponte des coraux, un évènement spectaculaire qui profite également aux raies manta.

La Grande Barrière est sur le point de connaître une nouvelle explosion de vie. De nuit, des plongeurs assistent au frai des coraux, qui n’a lieu qu'une fois par an. Les raies manta, grandes voyageuses pouvant vivre jusqu’à 80 ans, profitent alors de l’événement pour se nourrir dans ces eaux exceptionnellement riches en nutriments. À cette saison, des milliers d’oiseaux de mer se rassemblent sur North West Island, tout au sud de la Grande Barrière. Enfin, dans les mangroves de l'île de Hinchinbrook, les crocodiles marins défendent violemment leurs œufs, tandis que, dans l’extrême nord de la Grande Barrière, agents de protection du parc et scientifiques luttent pour endiguer une invasion potentiellement catastrophique d'acanthasters pourpres – des étoiles de mer responsables de 40 % des destructions de récifs coralliens au cours des dernières décennies.

Monday, 17 July 2017

Un siècle d'écriains - René Char réalisé par Marie-Claude Char & Jacques Malaterre



Nourri des témoignages de ses proches et des lectures de ses poèmes, un parcours en cinq thèmes dans l’univers de René Char : la jeunesse, le surréalisme, l’engagement, les écrits, les amitiés.

La vie sur le récif - L'hiver réalisé par Nick Robinson



La Grande Barrière de corail située au large de l'Australie possède l'un des écosystèmes les plus riches et complexes au monde. Cette série en trois épisodes explore la diversité de sa faune et de sa flore. Premier volet : l'hiver marque le retour des baleines qui se préparent à mettre bas dans les eaux chaudes du récif corallien.

Située au large du Queensland, en Australie, la Grande Barrière de corail est le plus grand récif corallien de la planète. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1981, elle constitue également la plus grande structure créée par des organismes vivants, du plancton microscopique aux baleines de cent tonnes. Tournée sur une période de douze mois, cette série s'intéresse à son extraordinaire habitat marin et suit les personnes qui consacrent leur vie à la préservation de cet environnement sauvage.

Premier épisode : l'hiver, saison des alizés où le temps est au beau fixe. Les baleines ont entamé leur long voyage jusqu'au récif et se préparent à mettre bas dans les eaux chaudes de la Grande Barrière de corail. Sur l'île la plus protégée de toute l'Australie, Raine Island, des scientifiques et des équipes de sauvetage œuvrent à la protection de la plus grande zone de nidification des tortues au monde. À la station de recherche de Lizard Island, des biologistes venus du monde entier étudient un aspect peu connu du monde marin : la manière dont les poissons émettent des vocalises au lever et au coucher du soleil.

Sunday, 16 July 2017

Buffalo Bill et la conquête de l'Est réalisé par Vincent Froehly



Après la conquête définitive de l'Ouest, la guerre de Sécession unifie dans le sang la grande nation américaine. Héros de guerre et chasseur de bisons, Buffalo Bill, né William Frederick Cody, monte un spectacle dans les années 1880, le Wild West show, qui popularise le mythe du Far West. Emmenant cow-boys, Indiens, chevaux et bisons, il part alors pour l'Europe et présente son spectacle dans plusieurs centaines de villes, attirant de 50 millions à 70 millions de curieux. C'est le début de l'américanisation du Vieux Continent.