Wednesday, 29 April 2015

Faux sucres, zéro calorie, mais à quel prix? réalisé par Christel Bertrand



Utilisés massivement pour remplacer le sucre, les édulcorants dits «intenses» sont devenus un outil incontournable de l'industrie agro-alimentaire. Depuis que le poids est devenu une préoccupation, ces substituts affichant zéro calorie sont présents partout : plus de 6000 produits alimentaires et médicaments contiennent aujourd'hui de l'aspartame, l'édulcorant chimique le plus utilisé au monde. Mais la molécule fait polémique. Plusieurs études démontrent que sa consommation présente des risques potentiels pour la santé. Une plante sud-américaine, la stévia, naturellement très riche en sucre, fait aujourd'hui office d'or vert et pourrait remplacer les édulcorants. L'industrie a-t-elle trouvé là un produit miracle?

Lido, le cabaret renouvelé réalisé par Cyrille Massey



Après quatre mois de fermeture, le Lido a rouvert ses portes le 3 avril 2015 avec «Paris merveilles», une toute nouvelle revue créée par Franco Dragone, l'ancien metteur en scène du Cirque du Soleil. Franco Dragone relève un défi : redonner une âme au Lido, le mythique cabaret des Champs-Elysées, confronté à la concurrence des autres cabarets de la capitale. Nouvelle revue, mais aussi nouvelle compagnie, nouvelle salle, nouvelle machinerie, le Lido tente de se réinventer. Durant une année, des caméras ont suivi le travail des créatifs chargés de «révolutionner le cabaret à la française» avec ce 27e spectacle.

Le véritable Sherlock Holmes réalisé par Gary Lang



Inventé par sir Arthur Conan Doyle en 1887, Sherlock Holmes est devenu l'archétype du détective privé. Ce héros atypique, doté d'une mémoire prodigieuse et capable de démêler les mystères les plus improbables, apparaît aujourd'hui comme un véritable précurseur. Il doit ses "talents" à la curiosité et à l'incroyable imagination de son créateur qui lui a prêté des méthodes investigation révolutionnaires pour l'époque – elles n'ont fait leurs preuves que bien plus tard. Si Sherlock Holmes est resté dans l'imaginaire collectif, c'est aussi parce que son acharnement à résoudre des énigmes est à l'origine de nombreuses vocations. Le locataire de Baker Street est l'ancêtre d'une flopée de héros populaires qui lui doivent presque tout : Batman et Robin (inspiré du duo Holmes-Watson), mais aussi James Bond (l'agent du MI6 prend des libertés avec sa hiérarchie, comme Holmes vis-à-vis de Scotland Yard) en passant par Les experts : Miami ou la série Dexter. Un phénomène encore accentué par le récent revival du héros au cinéma (Sherlock Holmes de Guy Ritchie) et à la télévision (Sherlock de Mark Gatiss et Steven Moffat).

Les génies de la grotte Chauvet réalisé par Christian Tran



La découverte en 1994, en Ardèche, de la grotte ornée la plus ancienne et la mieux conservée à ce jour, a ébranlé notre vision de l'art et de la préhistoire : sur ses parois, des oeuvres magnifiques vieilles de 36 000 ans révélaient un génie capable de rivaliser avec les grands maîtres de l'histoire de la peinture. D'emblée décrétée trop fragile pour être ouverte au public, la grotte Chauvet a donné naissance à un projet artistique et scientifique d'une ampleur exceptionnelle : la Caverne du Pont-d'Arc, une reconstitution grandeur nature située à quelques kilomètres de l'originale et s'étalant sur près de 3 000 m2, qui ouvrira ses portes le 25 avril , après trente mois de chantier. Il a d'abord fallu effectuer le relevé des lieux en 3D, avant, notamment, de construire les parois, avec vingt-sept panneaux de peintures fidèles aux originaux.

De la grotte à la caverne
C'est cet incroyable travail qu'a filmé Christian Tran. Sa caméra a suivi les spécialistes de la préhistoire et les artistes chargés de la reconstitution du "chef-d'œuvre de la planète Terre", comme le qualifie un membre de ce comité, le peintre catalan Miquel Barceló. Guide enthousiaste, il nous donne la mesure artistique de ces œuvres, filmées au plus près au sein même de la grotte Chauvet puis, au fil de leur élaboration, dans sa reconstitution.

Les règles de l’art...Sur le marché de l'art réalisé par Nicole Zepter & Nicola Graef



Ces dernières années, le marché de l’art a connu une mutation spectaculaire avec l’arrivée d’acheteurs prêts à investir des sommes phénoménales et de spéculateurs à la recherche du meilleur placement financier. Quelles sont les conséquences de cette tendance pour les galeries, les artistes et l’art en général ? Deuxième volet de notre enquête.

Ces dernières années, le marché de l’art a connu une mutation spectaculaire avec l’arrivée d’acheteurs prêts à investir des sommes phénoménales et de spéculateurs à la recherche du meilleur placement financier. Quelles sont les conséquences de cette tendance pour les galeries, les artistes et l’art en général ? À l’Art Basel, la plus grande foire internationale d’art contemporain, Nicole Zepter rencontre des galeristes influents qui déplorent l’éthique douteuse de nombreux acheteurs – notamment la tendance à l’art flipping, la revente immédiate des œuvres sur le marché secondaire. Elle visite ensuite le cabinet de curiosités du collectionneur Thomas Olbricht avant de partir à Londres assister à des enchères chez Christie’s, où des Warhol, Tracey Emin, Lucian Freud ou David Ostrowski s’arrachent pour des millions. Comment les artistes vivants les plus cotés, comme Damien Hirst, jouent-ils avec l’économie de marché ? Et pourquoi les prix de vente de certains grands noms peuvent-ils être gonflés artificiellement ? Aujourd’hui, difficile de savoir ce qui détermine réellement la valeur d’une œuvre…

Monuments éternels - Les secrets du Colisée réalisé par Pascal Cuissot & Gary Glassman



Au premier siècle de notre ère, l'édification du Colisée a ouvert une nouvelle dimension dans la vie d'une cité moderne : jamais divertissement, politique et justice n'avaient été rassemblés dans un lieu aussi colossal, populaire et fonctionnel. Le Colisée symbolisa la gloire de l'Empire romain tout en réussissant la synthèse des savoirs architecturaux les plus avancés de l'époque

Selon les historiens, c'est le geste fondateur de la société du spectacle. Au premier siècle de notre ère, l'édification du Colisée (achevé en 80) a ouvert une nouvelle dimension dans la vie d'une cité moderne : jamais divertissement, politique et justice n'avaient été rassemblés dans un lieu aussi colossal, populaire et fonctionnel. Plus impressionnant édifice jamais construit par les bâtisseurs de l'Antiquité, le Colisée symbolisa la gloire de l'Empire romain tout en réussissant la synthèse des savoirs architecturaux les plus avancés de l'époque. C'est l'empereur Vespasien qui initie le projet de l'amphithéâtre. Ses visées sont politiques : rien n'est trop beau pour courtiser son peuple, impressionner ses adversaires locaux et décourager les ennemis d'un Empire qui succède à la Grèce comme superpuissance occidentale. Il faudra moins de dix ans pour concevoir ce monstre ovale de 138 mètres de long et 50 de haut, un record de vitesse pour l'époque. Cinquante mille spectateurs y assistent à différentes heures de la journée à des "séances" d'une stupéfiante densité. Le matin s'y déroulent des scènes de chasse – où de vrais animaux sont tués –, le midi des tribunaux de justice (avec exécution immédiate en cas de condamnation à mort), et l'après-midi des combats de gladiateurs, adulées par tous à l'égal de rock stars. Les prouesses techniques alors mises en œuvre suscitent encore l'admiration au XXIe siècle : brumisateurs géants pour rafraîchir le public, ascenseurs pour faire surgir les animaux dans l'arène, auvents dépliables pour l'ombre… Un luxe inouï qui atteint son apogée lors de véritables batailles navales – où des bateaux grandeur nature naviguent sur un lac artificiel.

Villes en déclin en Chine - Les villages des enfants perdus réalisé par Ulrike Bremer



En Chine, l’exode rural est devenu un phénomène de masse. Toute une génération qui vivait dans les campagnes est partie vers les grandes métropoles. Les premières victimes sont les enfants qui doivent vivre chez leurs grands-parents afin d'avoir accès à l’école publique gratuite. Comment des villes en crise, abandonnées par leurs habitants, tentent de renaître?

L'Irlande mystique réalisé par Stephen Rooke



Des scientifiques se sont rassemblés pour éclaircir les mystères entourant les rites irlandais. Parmi eux, des astronomes ont découvert que des pluies de météorites se seraient abattues, au IIIe millénaire avant J- C, sur l'île, bouleversant alors les cultes humains en cours à cette époque. A partir de là, la provenance des dieux aurait changé pour les croyants. Lugh, divinité traversant le ciel d'ouest en est, serait une expression de ce changement. La ressemblance avec la comète est assez édifiante pour convaincre les scientifiques de tenter une reconstitution.

Les routes mythiques de l’Europe - Via Publicae au Portugal réalisé par Jeremy JP Fekete



Une première étape portugaise, de Braga à Lisbonne, à la découverte des principales voies romaines de l’Europe. Au Portugal, la "Via Publicae" reliait Braga à Lisbonne et permit la création de Porto. Une première étape portugaise à la découverte des principales voies romaines de l’Europe. La Via Publicae, axe nord-sud à l’époque des Romains, reliait Braga à Lisbonne ce qui permit au commerce de prospérer et la création de plusieurs ports dont celui de Porto. Les premiers calceteiros furent posés dans la capitale portugaise, vestiges de cette période faste. Réalisation : Jeremy J.P. Fekete (France, 2015, 44mn) ARTE Plus d’informations : http://www.arte.tv/guide/fr/050495-...

Les routes mythiques de l’Europe - Via Aquitania en France réalisé par Jeremy J.P. Fekete



En 56 avant J.-C., les Romains envahissent la Gaule et y importent leur civilisation. Le port de Narbonne est alors, après celui d'Ostie, le second de l'Empire. Il rivalise avec Arles, Marseille, et permet le négoce des métaux, des céréales, des amphores d'huile et de vin et des esclaves venus notamment d'Espagne et de Bretagne. Les Romains développent la culture de la vigne, qui avait été implantée dans la région des Corbières dès 125 avant J.-C. par les Grecs

Silence, ça pousse! - Le salsifis réalisé par France 5



Au sommaire : Rencontre : Les salsifis. Ce légume contient diverses vitamines et peut être accommodé de diverses façons. - Découverte : Les arts de la table. - Visite : Le jardin de la Ninfa. Au sud de Rome, une ville abandonnée au XIIIe siècle est devenue un jardin incarnant l'esprit romantique.

Pas de panique :
Chez Clara. Ce légume racine, gorgé de fibres, contient diverses vitamines et peut être accommodé de diverses façons. Les fleurs et les végétaux peuvent transfigurer la vaisselle ou d'autres accessoires liés à gastronomie. Au sud-est de Rome, une ville abandonnée au XIIIe siècle est devenue il y a moins d'un siècle un jardin incarnant l'esprit romantique. Comment redonner de la lumière et une structure à un jardin entouré d'une haie envahissante et situé au pied de grands immeubles?

Sunday, 26 April 2015

Le musée Städel de Francfort - 200 ans d’art pour tous réalisé par Natascha Pflaumbaum



En 1815, Johann Friedrich Städel, banquier, commerçant et mécène originaire de Francfort, y fonde un musée. Il meurt un an plus tard, laissant derrière lui une riche collection d’art rassemblant 500 toiles des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que 2 000 dessins et gravures. Régulièrement enrichie, elle est aujourd'hui l'une des plus importantes du monde, offrant un panorama de l’histoire de l’art européen sur près de 700 ans. Le 15 mars 2015, à l’occasion des 200 ans de sa création, l’établissement a fêté son fondateur en grande pompe. Depuis plusieurs mois, l’équipe de tournage a visité pour nous ses trois galeries, ses dépôts, les ateliers de restauration et d’expertise… L'occasion de découvrir aussi les nouveautés proposées par le musée Städel : l’exposition Monet et la naissance de l’impressionnisme, un atelier où enfants et adolescents s’essayent à l’art de la peinture, ainsi qu'un surprenant jeu vidéo interactif.

Les escapades de Petitrenaud - Dans le Pas-de-Calais réalisé par France 5



Christian Germain qui officie aux fourneaux du «Chateau de Montreuil» propose à Jean-Luc Petitrenaud une escapade dans le Pas-de-Calais. Il cuisine une tourte aux bécassines mais aussi les célèbres chicons du Nord à toutes les sauces.

Wednesday, 22 April 2015

L'histoire du monde - L’Âge de la démesure réalisé par Guy Smith



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

Le XXe siècle est marqué par les contradictions. Pendant que fascisme et communisme s'affrontent de façon meurtrière, d'autres courants idéologiques se profilent. En Inde, la lutte non-violente menée par Gandhi contre l'Empire britannique, aboutit à l'indépendance du sous-continent. L'Homme s'enthousiasme des avancées technologiques tout en prenant conscience de leurs effets dévastateurs. Grâce aux nombreux progrès, on vit mieux et plus longtemps, mais de nouveaux défis restent à relever : le partage des richesses, la protection de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique, notamment.

L'histoire du monde - Le temps des machines réalisé par Robin Dashwood



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

Au XIXe siècle, la révolution industrielle est en marche. Désertant de plus en plus les campagnes, les hommes s'installent en ville pour travailler dans les usines. De la Chine à l'Amérique, de la Russie au Japon, les systèmes féodaux s'effondrent avec plus ou moins de fracas. La modernité, partout, prend le pas sur la tradition. En Europe, les empires industriels s'affrontent pour la possession des matières premières d'Afrique. Après la déflagration de la Première Guerre mondiale, l'ordre du monde, contesté par les grandes nations européennes en pleine phase d'expansion, est soigneusement recomposé.

L'histoire du monde - Les révolutions réalisé par Renny Bartlett



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, les hommes, en Europe et dans le Nouveau Monde, s'insurgent de plus en plus contre l'absolutisme monarchique et le poids écrasant de la religion. En Italie, Galilée réfute la thèse de l'Eglise selon laquelle la Terre serait le centre de l'univers. En Amérique, le peuple réclame son indépendance. En France, Louis XVI est guillotiné. Les principes de liberté, d'égalité et de fraternité, proclamés par la Révolution française, gagnent les colonies. Mais, alors que des peuples goûtent à la liberté, d'autres, comme les Aborigènes d'Australie, connaissent l'oppression.

L'histoire du monde - Les grandes explorations réalisé par Renny Bartlett



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

A partir du XVe siècle, les Européens partent à la conquête du monde. Alors que Christophe Colomb découvre les Amériques, Martin Luther défriche lui aussi de nouveaux horizons en défiant l'Eglise catholique. Bientôt, les guerres de religion vont diviser l'Europe. Les conquistadors, de leur côté, détruisent des civilisations millénaires et pillent méthodiquement les richesses du Nouveau Monde. En Russie, Ivan le Terrible étend son empire vers l'est. Le contrôle des grandes routes maritimes devient un enjeu majeur pour les grandes puissances, qui n'hésitent pas à faire la guerre pour les défendre ou les créer.

L'histoire du monde - La sagesse et le chaos réalisé par Renny Bartlett



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

A partir du IXe siècle, les Vikings, habiles marchands et guerriers redoutés, déferlent sur le nord et l'ouest de l'Europe. Ils fondent par ailleurs les villes de Novgorod et Kiev et atteignent à la fois Byzance et les rives de la mer d'Aral. Au même moment, la civilisation arabe est à son apogée. A Bagdad, les savants transmettent l'héritage des civilisations grecque, perse et indienne. Gengis Khan et Marco Polo marchent vers la Chine. En 1453, l'Empire ottoman s'empare de Constantinople. L'Europe sort peu à peu de l'âge sombre dans lequel elle était plongée. Bientôt, grâce aux artistes de la Renaissance, elle éclaire à nouveau le monde.

L'histoire du monde - Le pouvoir de la foi réalisé par Renny Bartlett



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

De 300 avant JC à l'an 700 après JC, le monde est secoué par des révolutions spirituelles. En Chine, le tyran Ying Zheng recherche la vie éternelle. En Inde, le prince Ashoka se tourne vers le bouddhisme. Alors que Cléopâtre et César s'unissent pour continuer de régner, l'Empire romain se transforme sous l'influence de la religion chrétienne. Au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Espagne, l'islam devient la religion dominante. Pendant ce temps, en Amérique du Sud, les Nazca vénèrent les divinités animales. Ainsi, partout à travers la planète, la foi s'impose aux hommes, quelle que soit la forme que prennent les divinités.

L'histoire du monde - Les premiers empires réalisé par Neil Rawles



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

De la péninsule arabique à la Chine, la Terre est devenue un vaste champ de bataille. Alexandre le Grand, les empires de Perse et d'Assyrie s'affrontent dans de violents combats pour dominer le monde et étendre leur civilisation. Pourtant, en ces temps chaotiques, certains hommes continuent de croire au progrès et accomplissent de grandes avancées. Au Moyen-Orient, les Phéniciens inventent l'alphabet. En Inde, le bouddhisme apparaît. Des hommes prônent un monde sans violence où règnent la paix et l'égalité. En Grèce et en Chine, Socrate et Confucius réfléchissent sur la nature humaine et sur le monde qui les entoure. L'idée d'une démocratie émerge dans les esprits. Mais la soif de pouvoir reste plus forte et domine les consciences.

L'histoire du monde - Nos origines réalisé par Neil Rawles



Vibrant hommage à l’ingéniosité et à l’adaptabilité de l’homme, cette série docu-fiction produite par la BBC, qui allie images de synthèse et reconstitutions, fait le récit de l’incroyable aventure du genre humain. Un formidable voyage dans le temps, raconté par l’historien Franck Ferrand.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d’amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles fini par disparaître ? Quelles sont les découvertes décisives et qui sont les hommes ou les femmes qui ont ainsi changé le cours de notre histoire à jamais ?

Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, choisis pour la contribution essentielle qu’ils ont apportée à leur époque, cette fresque aux qualités cinématographiques invite le téléspectateur à un voyage dans le temps dans l’Egypte des pyramides, la vallée du fleuve Jaune en Chine, le palais du Taj Mahal en Inde, le Colisée romain ou encore la cité nazca de Cahuachi au Pérou. S’appuyant sur des reconstitutions spectaculaires, L’Histoire du monde retrace de manière vivante et pédagogique notre passé commun. Des premiers Homo sapiens à l’invention de l’écriture, de l’apparition du monothéisme à l’émergence de l’humanisme, de la découverte de la poudre à la mise au point de la pénicilline, de l’arrivée des colons européens en Amérique à l’exploration de la Lune, cette série brosse un portrait inédit, global et interconnecté de l’humanité.

Comment les grandes civilisations ont-elles été façonnées par une campagne militaire, une histoire d'amour, un assassinat, une avancée médicale ou une catastrophe naturelle ? Comment ont-elles rayonné à travers les siècles et comment ont-elles disparu ? Quelles découvertes décisives, quels hommes ou femmes ont changé le cours de l'histoire ? Incarnée dans chacun des huit volets par sept personnages, cette fresque invite à un voyage dans le temps, de l'Egypte des pyramides à la vallée du fleuve Jaune, du Taj Mahal au Colisée romain. Les premiers Homo sapiens, l'invention de l'écriture, l'apparition du monothéisme, l'émergence de l'humanisme, la découverte de la poudre ou la mise au point de la pénicilline, l'arrivée des colons européens en Amérique ou l'exploration de la Lune : autant de temps forts retracés dans ce docu-fiction.

La Maison France 5 - Les Gîtes en Pays d'Auge réalisé par France 5



En pleine campagne au cœur du pays d’Auge pour faire découvrir le magnifique domaine de Didier Colin……sa maison d’abord mais aussi les différents gites qu’il a aménagés sur cet immense terrain...

Tuesday, 21 April 2015

Les couleurs du désert - Rouge Colorado réalisé par Petra Haffter

Résultats de recherche d'images pour « Les couleurs du désert "Rouge Colorado" réalisé par Petra Haffter »

Il y a plus de cent millions d'années, le plateau du Colorado accueillait une mer intérieure. C'est aujourd'hui un désert rouge monumental, marqué par l'érosion et creusé par le fleuve Colorado, où se distinguent formations rocheuses étonnantes, cratères et gorges vertigineuses (dont le Grand Canyon).

Il y a plus de cent millions d’années, le plateau du Colorado accueillait une mer intérieure. C’est aujourd'hui un désert rouge monumental, marqué par l'érosion et creusé par le fleuve Colorado, où se distinguent formations rocheuses étonnantes, cratères et gorges vertigineuses – dont les fameux Grand Canyon et canyon de Chelly. Les profondes teintes rouges du désert peuvent évoquer également le sang versé lors des massacres d'Indiens, dans une région désormais protégée.

Monday, 20 April 2015

Venise, trésor d'îles réalisé par Pierre Brouwers



La sérénissime Venise en compagnie de Pierre Brouwers : navigation sur ses célèbres canaux, découverte du palais des Doges ou encore de la place Saint-Marc.

Danse avec les Papous réalisé par Jean-Marie Barrère



Quand il rencontre le directeur du Lido, lors de l'un de six voyages en France, le chef papou Mundiya Kepanga sait se montrer convaincant. Pourquoi ne pas communier autour de leur culture commune des plumes et remporter ensemble le grand concours de danse du Hagen Show, capital pour le prestige de sa tribu, les Hulis, et pour la fragile paix entre les papous ? Trois danseuses seront de l'aventure, déployant le strass et les plumes de la scène française, au terme d'un périple poussiéreux et enthousiasmant au fin fond de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Menaces sur la Cappadoce réalisé par Aditya Thayi



L'aspect lunaire de la Cappadoce, qui renferme des tunnels et des églises rupestres souterraines ornées de fresques, est dû à l'activité volcanique et à l'érosion.

Sur les marchés réalisé par Stéphane Sanchez



Les marchés sont un lieu public. A l’ère d’internet où parfois tout devient virtuel, ils restent le bastion de la rencontre humaine, du partage, de l’échange. Un marché c’est « le coeur qui bat d’un pays » mais c’est aussi et avant tout des histoires d’hommes et de femmes: les forains des étals, les producteurs, les pêcheurs, toute une chaine qui se solidifie grâce à l’autre pour que survivent les produits régionaux. C’est parfois aussi l’histoire poignante d’une transmission d’une génération à l’autre.

Ce sont ces histoires là que « les maitres du goût, sur les marchés » va nous raconter tout au long de ce documentaire entre Morlaix en Bretagne et Uzès dans le Gard.

En Bretagne, face à l’océan atlantique, nous irons à Morlaix dans le Finistère, sous le majestueux aqueduc, où nous suivrons:
Sten Marc, qui s’est lancé un pari fou : créer un fromage 100% breton avec du lait issu des dernières vaches de la région les pies noires. Il va même jusqu’à immerger son fromage en mer pour lui donner un goût iodé.

Loïc David lui, vend la demoiselle du Guilvinec: la langoustine qui a fait la fortune du Finistère. Pour attraper le trésor il faut se lever très tôt chaque matin, lancer son filet avant le lever du soleil et partir dans la course folle de la criée. Premiers arrivés, premiers servis …un suspense violent qui en une seconde peut faire perdre au pêcheur une partie de sa pêche. Des produits « pur breizh » que transforme avec talent le chef deux étoiles, Patrick Jeffroy, avec ses recetttes pleines de saveurs.

Entre Camargue et Garrigue, Uzès dans le Gard et sa mythique place aux herbes qui est, depuis toujours, la scène ombragée du marché hebdomadaire. Nous irons à la rencontre de:
Régis Fabre qui élève des truites dans le cadre idyllique du Mont Lozère. Des poissons vendus vivants sur le marché, pour une fraîcheur optimale. Régis se bat depuis toujours pour une alimentation qui respecte son environnement.

Les soeurs Orthodoxe du monastère de Solan fabriquent un vin bio, des confitures et des pâtes de fruits. Elles combinent avec succès spiritualité et expertise. Des produits du terroir que sublime Oscar Garcia, le plus jeune chef étoilé de France.

Le poulet du dimanche réalisé par Paul-Henry Rouget



Retour sur les plats vedettes des cinquante dernières années et qui ont marqué la gourmandise de chacun, dans l'enfance, à la cantine ou au restaurant.

Souriez ... vous allez disparaître réalisé par Jean-François Delassus



Longtemps persécutés par le gouvernement vietnamien, les Hmongs perpétuent des traditions ancestrales tout en devenant depuis peu un pôle d'attraction touristique.

Monuments éternels - Pétra, capitale du désert réalisé par Olivier Julien & Gary Glassman



Pétra fut la capitale d'un richissime royaume, celui des Nabatéens, aux confins des déserts d'Arabie, de Syrie et du Néguev. À l'aube de l'ère chrétienne, Pétra fut pourtant absorbée par l'Empire romain, avant d'être livrée aux pillages des Bédouins et de disparaître de la mémoire des hommes. Les secrets de Pétra sont peu à peu révélés grâce à un travail de fouille titanesque.

Elle fut la capitale d'un richissime royaume, celui des Nabatéens, aux confins des déserts d'Arabie, de Syrie et du Néguev. À l'aube de l'ère chrétienne, Pétra fut pourtant absorbée par l'Empire romain, avant d'être livrée aux pillages des Bédouins et de disparaître de la mémoire des hommes. Il faut attendre 1812 et le périple de l'explorateur suisse Johann Ludwig Burckhardt pour que "la bariolée" se dévoile à nouveau aux yeux du monde. Malgré les tremblements de terre et les ravages séculaires des pilleurs, la merveille jordanienne offre des vestiges de ses improbables constructions aux couleurs rouge-rose, taillées dans le grès. Depuis vingt ans, grâce à d'ambitieuses campagnes de fouilles, son histoire émerge lentement des sables et de la roche. Celle d'une somptueuse cité antique, au carrefour de l'Orient et de l'Occident, lieu d'expression d'un art baroque arabe qui marie les styles romains, hellénistiques et mésopotamiens. Les datations des archéologues permettent notamment de découvrir les transformations de son centre-ville sur plusieurs siècles, des campements nomades à la construction d'une cité sophistiquée : bâtiments administratifs, tombeaux, théâtre, villas, piscine, jardins… Tout cela en plein désert!

Face au "Trésor"
Littéralement passionnant, ce documentaire offre en premier lieu une visite privée de Pétra. Guidés par la caméra à travers ses chemins étroits et sablonneux, nos yeux se retrouvent brusquement face à son monument le plus majestueux, parfaitement conservé : la Khazneh (ou "Trésor"), temple à l'imposante stature de quarante mètres de haut pour vingt-huit de large. Quelques dizaines de mètres plus loin, la vallée s'ouvre peu à peu et dévoile d'autres constructions, notamment des habitations beaucoup plus sobres. Des archéologues y travaillent et partagent leurs incroyables découvertes. Cette immersion dans Pétra est accompagnée d'un voyage à Hégra, sa petite sœur saoudienne, ainsi qu'aux États-Unis, où les réalisateurs ont suivi des tailleurs de pierre qui tentent de comprendre et de s'approprier l'art perdu des Nabatéens.

Les plus belles routes d’Allemagne - La route des mines d’argent réalisé par Michael Fräntzel & Martin Groß



Une découverte en cinq épisodes des plus belles régions d’Allemagne par des itinéraires buissonniers. Aujourd'hui: Le circuit de la "Silberstraße" ou route des mines d’argent de Saxe - Visite de l’impressionnant labyrinthe souterrain de Schneeberg - Rencontres avec entre autres un géologue à la recherche de métaux rares - Portrait de Dresde, ville au faste baroque et éclectique.

Depuis le Moyen Âge, la "Silberstraße" ou route des mines d’argent traverse la majestueuse région des monts Métallifères, en reliant Zwickau à Dresde. Ce circuit permet d’admirer les plus beaux paysages miniers de Saxe. Dès le XVe siècle, la ville de Schneeberg connut un essor en raison de la grande richesse de son sous-sol : avec le mineur Gerd Lorenz, nous pénétrons dans l’impressionnant labyrinthe souterrain qu’il maintient en état. Nous rencontrons également un champion de moto tout-terrain, un parachutiste passionné, un géologue à la recherche de métaux rares ou encore des éleveurs d’autruches, avant de découvrir le faste baroque et éclectique de la ville de Dresde.

Friday, 17 April 2015

Les 100 lieux qu'il faut voir - Le Périgord noir réalisé par Vanessa Pontet



Niché au sud-est de la Dordogne, le Périgord noir compte des villages, classés parmi les plus beaux de France, tels La Roque-Gageac ou Saint-Léon-sur-Vézère.

Les escapades de Petitrenaud à la Martinique réalisé par France 5



Escapade dépaysante puisque Jean-Luc Petitrenaud parcourt la Martinique en compagnie de Marcel Ravin, chef récemment étoilé qui fait découvrir la cuisine savoureuse de son île natale et ses particularités, les épices, les colombos, ainsi que les poissons.

Des racines et des ailes - De Barcelone aux Baléares réalisé par France 3



Le rêve de Gaudi
La Sagrada Familia: une basilique unique au monde ! Conçue par l’architecte catalan Antoni Gaudi, cette basilique colossale se trouve en plein centre de Barcelone. Le chantier a commencé en 1882 et devrait prendre fin en 2026. La Sagrada Familia sera alors la basilique la plus haute du monde. Ses dimensions seront gigantesques : longue comme un stade de foot, elle s’élèvera jusqu’à 172,5 m – soit 35 m plus haut que la basilique Saint-Pierre de Rome, et 103 m plus haut que la cathédrale Notre Dame de Paris !

La Sagrada Familia, consacrée en 2010 par le pape Benoit XVI, est une véritable aventure architecturale, technique et humaine... Un monument à la fois fascinant et déroutant, d’autant plus surprenant que presque tous les dessins et plans originaux de Gaudi ont disparu en 1936, lors de la guerre civile. Les bâtisseurs d’aujourd’hui tentent malgré tout de rester fidèles au projet initial, dont il reste quelques vestiges. Voyage au cœur d’un chantier exceptionnel…

Jordi Fauli est architecte en chef. Une lourde responsabilité! Il nous emmène au cœur du chantier, à l’endroit même où se dressera la tour du Christ, la plus haute tour de la basilique, qui dominera toute la ville. Avec lui, nous découvrons aussi l’architecture de la basilique. Gaudi a créé de nouvelles formes et structures pour supporter l’édifice. Résultat : la Sagrada Familia est non seulement immense mais également inondée de lumière !

Feliu Martin, responsable de l’atelier des tailleurs de pierre, éprouve une réelle fierté à travailler à la Sagrada Familia, car la technique de la taille de pierre est unique ici. Feliu nous fait admirer la géométrie surprenante des lieux : les clochers de forme parabolique, les fenêtres en hyperbole… Autant de formes complexes conçues par Gaudi, en recherche constante de beauté, d’élévation et d’harmonie nouvelles.

Enfin, Etsuro Sotoo, artiste d’origine japonaise, nous surprendra lui aussi. Il est chargé de l’atelier sculpture. Depuis 36 ans, il voue sa vie, et son art, à la Sagrada Familia. Fasciné par l’œuvre de Gaudi, il tente de rester en harmonie avec son œuvre. Nous le suivons dans les hauteurs de la basilique, pour découvrir les sculptures recouvertes de mosaïques vernissées et colorées. Une technique très appréciée de Gaudi.

Loli Toribio habite en face de la Sagrada Familia depuis plus de 80 ans. Elle nous fait découvrir, avec fierté et émotion, la vue exceptionnelle de ce chantier plus que centenaire qui la fascine depuis son enfance.
Le goût de Barcelone
Suite aux jeux olympiques de 1992, Barcelone a subi de profondes mutations. Sur le front de mer c’est une nouvelle cité que l’on découvre aujourd’hui. La ville s’est ouverte sur la Méditerranée. Les industries du front de mer ont disparu, et sur les plages, les Catalans profitent de la douceur du climat.

Depuis la mer, traditionnellement, c’est par les Ramblas que le voyageur entre dans Barcelone. Véritable poumon de la ville, l’avenue a été, au XIXe siècle, le lieu où il fallait vivre. De cette époque, il reste quelques grandes demeures. Dans une petite rue, à quelques pas des Ramblas, nous découvrons le Palais Güell. C’est le premier édifice civil construit par Antoni Gaudi. Il marque surtout le début de la collaboration de l’architecte avec son grand commanditaire : l’industriel catalan Eusebi Güell. Cette demeure va être pour Gaudi un véritable laboratoire. Soumis aux contraintes et aux désirs de son commanditaire, il trouve des solutions architecturales étonnantes.

Sur les hauteurs de Barcelone, le parc Güell est le résultat d’une autre collaboration de l’industriel avec son ami Gaudi. Sur cette colline face à la mer, les deux hommes vont imaginer en 1900 une cité-jardin, un lotissement pour la bourgeoisie de la ville. Le projet va être un échec fracassant, seules trois parcelles seront vendues. De ce projet fou, il reste les espaces publics imaginés par l’architecte. Aujourd’hui, le parc Güell est l’un des sites les plus visités de la ville et nous verrons comment les conservateurs gèrent cet espace fragile.

Sur l’une des grandes avenues de la ville, la plus célèbre maison imaginée par Gaudi, la Pedrera, est en travaux. Les techniques particulières utilisées par Gaudi pour la bâtir, et la fragilité de la pierre font de cet édifice une construction hors du commun qui nécessite des soins réguliers. Avec Ramon Garriga, l’architecte en charge des travaux, nous accèderons au plus près de la façade pour découvrir les formes uniques créées par l’architecte catalan. Aujourd’hui encore, la ville est le terrain de jeu des plus grands architectes. Dans le quartier de San Marti, nous découvrirons la tour Agbar de l’architecte Jean Nouvel et le tout nouveau marché aux puces des Encants avec son étonnant toit miroir.

Nous assisterons, au cœur du centre historique, à l’ouverture de la saison du magnifique Palais de la Musique catalane, construit en 1905 par l’architecte Lluis Domenech i Montaner, alors à l’apogée de sa gloire, et décoré par de nombreux grands artistes de l’époque. Cette construction exubérante, emblématique du style Art nouveau qui fleurissait alors à Barcelone, est un éblouissement de céramiques et de vitraux colorés. Il fut gratifié, dès son inauguration, de la récompense du plus beau bâtiment de l’année par la municipalité de Barcelone.

Etape incontournable à Barcelone, le marché de la Boqueria, situé sur les Ramblas, est certainement le plus courru de la ville. Tony Romero, l’un des jeunes chefs qui montent, y a ses habitudes. Au milieu des allées, nous allons découvrir quelques-unes des grandes traditions culinaires catalanes, comme « le mar y montana », une association de goûts de la terre avec des saveurs marines.

La nuit tombée, nous participerons aussi au Correfoc, un rite païen venu du fond des âges, qui enflamme les rues de la capitale catalane au mois de septembre, pour clore les fêtes de la Mercè.


Les Baléares autrement
Nous allons vous faire découvrir les Baléares autrement, loin des clichés estivaux : plages bondées, clubbers survoltés, tourisme de masse.

Majorque est la plus grande île de l’archipel. Maria Angels Sarragut accompagne tous les week-ends des randonneurs à la découverte de la Serra Tramontana, une chaîne montagneuse qui occupe tout le nord de l’île. Les visiteurs appréhendent le relief accidenté et les paysages préservés de ce site naturel exceptionnel, inscrit en 2011, sur la liste du patrimoine mondial.

Le village de Valledemossa, avec sa chartreuse fondée au Moyen-Age, est l’un des plus beaux sites de Majorque. Andreu Muntaner réédite les vieilles photographies prises par son grand-père, il y a 100 ans. C’est sa façon à lui de perpétuer la mémoire et de montrer que l’île a conservé son esprit villageois.

La capitale des Baléares, Palma, offre, côté mer, une station balnéaire et un urbanisme moderne des années 60 ; côté ville, une architecture éclectique où se côtoient façades néo-gothique et art nouveau. Le palais des rois de Majorque, appelé aussi « Almudaina » est une forteresse du XIII° siècle. Tour à tour musulmane puis chrétienne, elle est toujours résidence officielle du Roi d’Espagne.

Les Baléares, c’est également Ibiza. Bien que cette île soit l’un des endroits les plus branchés de la planète, elle réserve quelques belles surprises.

Lucas Torres est le patron d’un restaurant de poissons, une bonne table ibicenca. Au mois d’octobre, quand les touristes ont déserté, il retrouve l’Ibiza qu’il aime, une île paysanne. Dès qu’il le peut, il participe à une matanza, une journée de fête en famille ou entre amis au cours de laquelle on transforme tout un cochon en spécialités locales.

Maria Carreno, architecte locale, réhabilite les anciennes fermes, les fincas, aujourd’hui laissées à l’abandon. Selon elle, le seul moyen de préserver ces bâtiments est de les reconvertir, de leur donner une nouvelle vie.

Michel Sarran, chef toulousain auréolé de deux étoiles Michelin, a découvert Ibiza il y a 5 ans, avec de nombreux clichés en tête. Ce fut pourtant un coup de foudre. Depuis, il vient se ressourcer ici dès qu’il le peut. Pour cela, il a acheté une magnifique villa, avec vue sur la mer, dont il nous ouvre les portes.

Après le tourisme, les salines représentent la deuxième activité économique de l’île. Les premiers à avoir utilisé ces marais salants sont les Carthaginois dès le VIème siècle avant Jésus-Christ. Une continuité d’exploitation qui valut un temps à Ibiza le surnom d’«île du sel»…

Le plus beau pays du monde - Opus 2 réalisé par Frédéric Fougea



Après le succès du docu-fiction animalier Le plus beau pays du monde, fin 2013, Frédéric Fougea s'est rendu dans le Jura, en Bretagne, au Pays basque et dans d'autres régions de France pour un nouvel opus que diffuse France 2.

La France comme vous ne l’avez jamais vue

Réalisé, écrit et produit par Frédéric Fougea, Le Plus Beau Pays du Monde Opus 2 met en lumière toute la diversité de notre patrimoine naturel. Filmé de manière spectaculaire, le documentaire vous raconte les plus belles histoires de la faune et de la flore, pour un voyage unique et merveilleux.

Vous étiez plus de 7 millions de téléspectateurs à vous immerger au coeur du Plus Beau Pays du Monde, au gré d'images parfois drôles et insolites, poétiques et magiques. Le premier opus dévoilait la beauté des Alpes, des Pyrénées, de la Corse, des Vosges et du Marais Poitevin, captant au passage de véritables moments de vie.

Plus que jamais, le documentaire rend hommage à l'incroyable diversité de la France, le plus beau pays du monde.

Thursday, 16 April 2015

L’art de la porcelaine au Japon Le dernier des Kakiemon réalisé par Suzanne Raes



Dans les ateliers où l'on fabrique toujours la célèbre porcelaine japonaise Kakiemon, selon des techniques remontant au XVIIe siècle, Sakaida Kakiemon, quatorzième descendant de la dynastie, est en passe de transmettre la direction de l'entreprise à son fils. Le jeune homme saura-t-il perpétuer la tradition et continuer à faire prospérer la maison, dont la technique artisanale est inscrite au Patrimoine culturel du Japon ? Plongée dans une culture vieille de quatre cents ans, transmise de génération en génération.

Max & Moritz - La fabuleuse histoire d'un livre pour enfants réalisé par Claus Wischmann



Traduit en trois cents langues et publié il y a un siècle et demi, l’album de Wilhelm Busch raconte les aventures de deux hors-la-loi en culottes courtes. Nourri de témoignages et d'interventions d'artistes qui se réapproprient ici l'œuvre, ce film revient sur le succès, jamais démenti, de Max et Moritz et sur la vie de son auteur, par ailleurs humoriste, dessinateur, peintre, poète et pessimiste notoire.

Les couleurs du désert - Jaune Sahara réalisé par Petra Haffter



Le Sahara, une mer de sable fin, des dunes à perte de vue et des oasis de palmiers : une image qui fascine l'hémisphère Nord depuis près de deux siècles. Non loin de la frontière libyenne, l’oasis de Siwa, l’un des lieux les plus reculés d’Égypte, est depuis peu accessible par la route...

C'est bien souvent le premier désert qui vient à l’esprit. Le Sahara, une mer de sable fin, des dunes à perte de vue et des oasis de palmiers : une image qui fascine l’hémisphère Nord depuis près de deux siècles. Non loin de la frontière libyenne, l’oasis de Siwa, l’un des lieux les plus reculés d’Égypte, est depuis peu accessible par la route. Au fil des dunes, le voyage se poursuit jusqu’au splendide caravansérail de Farafra, pour suivre les Bédouins au rythme du pas des chameaux. Sur la route de Dakhla, on découvre des formations rocheuses couleur crème aux formes étranges, des falaises de pyrite et des fossiles, sur un sable dont les teintes vont du beige à l’ocre en passant par le jaune ou l’orange.

Jean Paul Gaultier travaille réalisé par Loïc Prigent



En marge de l'exposition que lui consacre le Grand Palais à Paris, le couturier Jean Paul Gaultier revisite ses tenues phares devant la caméra complice de Loïc Prigent ("Le jour d'avant"). Une leçon de mode enthousiasmante.

Entouré de la discrète et efficace Mireille, première d'atelier, et d'Alex, élégant mannequin couture, Jean Paul Gaultier s'affaire, coupe, déchire, virevolte dans son atelier. Devant la caméra d'un habitué des lieux, Loïc Prigent (auteur entre autres de la collection Le jour d'avant), et avec un enthousiasme communicatif, il reconstitue en deux temps trois mouvements ses douze tenues les plus emblématiques, évoquant ses influences et retrouvant le cheminement créatif qu'il a suivi alors. Près de quarante ans de création défilent, de sa première collection en 1976, "faite de bric et de broc" avec l'aide de sa mère, de sa cousine et même de sa concierge, aux expérimentations haute couture, en passant par les avanies qu'il a fait subir à Nana, son ours en peluche et premier mannequin, déjà affublé des seins coniques popularisés par Madonna.

Mille et une marinières
Une idée géniale, quelques épingles, un coup de ciseaux font surgir la silhouette canaille des débuts (perfecto punk, poches en jean et jupon en tulle). Défileront ensuite le bracelet boîte de conserve qui deviendra l'écrin du parfum maison, les mille et une métamorphoses de la marinière, les robes corsets, les vêtements tatouages… Des images d'archives complètent le tableau, montrant les différentes déclinaisons d'une idée, ainsi que les exubérances d'une mode qui a su faire fi des conventions et inventer de nouveaux codes, à coups de détournements, de métissage et d'humour. Pour expliquer la création de sa célèbre jupe pour homme, inspirée au départ des longs tabliers blancs des serveurs, Jean Paul Gaultier fait appel à Tanel, son "mannequin muse", pour reconstituer ce vêtement qui mixe astucieusement les attributs masculins et féminins. Revisitant tout un pan de l'histoire de la mode, ce film attrape aussi l'élan créatif du couturier, qui construit ses silhouettes en dessinant, mais aussi et surtout, par le geste, en drapant un tissu sur le corps d'un mannequin.

Villes en déclin - En Italie: Les maisons abandonnées de Riesi réalisé par Stefanie Appel



Comment des villes en crise, abandonnées par leurs habitants, tentent de renaître. Dans ce volet, la petite ville sicilienne de Riesi qui a perdu près des deux tiers de sa population depuis 1950. Aujourd'hui, une nouvelle génération se mobilise, notamment par l'intermédiaire d'une association culturelle qui essaie de promouvoir les actions de proximité.

Victime d'une véritable hémorragie démographique, l’Italie du Sud voit ses habitants partir pour les régions du Nord ou l’étranger. Le petite ville sicilienne de Riesi détient un triste record en matière d’émigration : entre 1950 et aujourd'hui, elle a perdu près des deux tiers de sa population, passant de 25 000 à 11 000 habitants. Une maison sur deux est à vendre, le déclin de l'agriculture a entraîné la fuite des jeunes, les patrons voyous et la mafia locale ont achevé le petit commerce… Mais, aujourd'hui, une nouvelle génération se mobilise, notamment par l'intermédiaire d'une association culturelle qui essaie de promouvoir les actions de proximité.

Mutations
Catastrophes naturelles ou environnementales, guerres, désindustrialisation, exils, urbanisation forcenée… : diverses causes sont à l'origine de l'apparition de villes-fantômes, de cités vidées de leurs habitants. De l’Italie aux États-Unis en passant par la Turquie, la Chine et le Japon, cette série documentaire propose un tour du monde des villes en déclin, manière de questionner les politiques d’urbanisation, mais aussi plus largement les mutations de nos sociétés et de nos modes de vie.

Villes en déclin - En Turquie: Retour vers le passé réalisé par Wolfgang Zündel



Comment des villes en crise, abandonnées par leurs habitants, tentent de renaître. Aujourd'hui: le village de Kayaköy, en Turquie, quitté par ses habitants, des Grecs orthodoxes, au début du XXe siècle. Une demeure récemment restaurée permet d'imaginer ce que fut la vie ici.

En 1923, le Traité de Lausanne, qui met fin à un conflit de trois ans entre la Grèce et la Turquie, oblige des échanges de population entre les deux pays. Il enterrine une politique d'homogénéisation entamée bien avant le conflit : entre 1912 et 1924, tandis que quatre millions de musulmans fuient la péninsule hellénique, 1,2 million de Grecs orthodoxes quittent la Turquie où ils vivaient depuis des siècles, abandonnant derrière eux des villages entiers. C'est le cas de Kayaköy (autrefois Levissi en grec), dont il reste aujourd’hui des maisons en pierre et plusieurs églises. Une demeure récemment restaurée permet aujourd'hui de découvrir ce que fut la vie ici.

Les plus belles routes d’Allemagne La route des allées réalisé par Franziska Boeing & Dominic Egizzi



Une découverte en cinq épisodes des plus belles régions d’Allemagne par des itinéraires buissonniers. Dans ce volet : la "Deutsche Alleenstraße", la route des allées, qui traverse l’Allemagne du nord au sud sur près de 3000 kilomètres, depuis le rivage de l’île de Rügen, dans la mer Baltique, jusqu’au lac de Constance.

Chênes, châtaigniers, hêtres et tilleuls forment un corridor de verdure qui borde la "Deutsche Alleenstraße", la route des allées. Sur près de 3 000 kilomètres, ce réseau d’artères touristiques traverse l’Allemagne du nord au sud, depuis le rivage de l’île de Rügen, dans la mer Baltique, jusqu’au lac de Constance. Nous le suivons le long de son tronçon le plus septentrional, de la côte à la ville saxonne de Wittenberg en passant par la région de Müritz et son parc national constellé de lacs. Un voyage émaillé de rencontres étonnantes avec un sylviculteur passionné qui nous fait découvrir sa région depuis les cimes, des archéologues explorant un champ de bataille datant de l’âge du bronze, ou encore un paysagiste qui magnifie des jardins anciens.

Les plus belles routes d’Allemagne La route des châteaux-forts réalisé par Franziska Boeing



Une découverte en cinq épisodes des plus belles régions d’Allemagne par des itinéraires buissonniers. Dans ce premier volet : la route des châteaux forts, longue de 400 kilomètres, qui s’étend de Mannheim, au bord du Rhin, à Bamberg, en Bavière. Première étape : Heidelberg, haut lieu du romantisme, dont le château a été détruit par les troupes de Louis XIV.

La route des châteaux forts, longue de 400 kilomètres, s’étend de Mannheim, au bord du Rhin, à Bamberg, en Bavière. Première étape : Heidelberg, haut lieu du romantisme, dont le château a été détruit par les troupes de Louis XIV. Non loin de là, le château fort de Guttenberg appartient à cette famille depuis dix-sept générations. C’est aussi le siège de l’association allemande de fauconnerie. Quant à la grande tour de la cité médiévale de Bad Wimpfen, elle est encore habitée comme le veut une tradition vieille de 650 ans.

Monday, 13 April 2015

Les couleurs du désert " Rose Wadi Rum " réalisé par Petra Haffter



Le désert de Wadi Rum, en Jordanie, joyau rocailleux et escarpé, est une étendue de sable fin rose pâle. Rendu célèbre par le cinéma, notamment à travers le film Lawrence d’Arabie auquel il a servi de décor spectaculaire, il est souvent surnommé "la vallée de la Lune". On y rencontre des bédouins qui élèvent leurs bêtes, avant d'atteindre la fascinante cité de Petra, qui partage ses teintes avec le désert

Lieux magiques, lieux sacrés réalisé par Peter Prestel & Gisela Graichen



Montagnes, sources ou marais… : les populations humaines ont toujours ressenti un profond attachement pour la nature et la pensaient peuplée d’êtres surnaturels. C’est en des lieux précis que nos aïeux honoraient les dieux et les esprits, à travers offrandes et sacrifices. Pour s’assurer la bienveillance divine, certains d’entre eux se seraient adonnés à des sacrifices humains et au cannibalisme rituel.

Enquête pointilleuse
Des archéologues partent sur les traces des sanctuaires naturels vénérés avant l’arrivée du christianisme par les Celtes, les Germains ou les Angles, peuples dont on ne sait encore que peu de choses. À partir de l'étude de vestiges archéologiques – nécropoles, temples ou restes d’offrandes –, cette enquête à travers l’Allemagne et la France permet de lever le voile sur des croyances et des rites millénaires. Quand la science moderne se met au service de la magie des lieux.

Silence, ça pousse ! - 8 avril 2015 - Aquascping ... - réalisé par France 5



Au sommaire : Rencontre : les orangers en pot. Michel Dufau, pépiniériste, présente sa collection- Découverte : design & bois. Au coeur de la création, le bois apporte chaleur et naturel. - Visite : le jardin du Luxembourg et ses collections. - Pas de panique : chez Annabelle. Un patio sur une dalle de béton

Thalassa - La Vendée, côte de lumières réaiisé par France 3



On la surnomme la "côte des lumières" car des Sables-d’Olonne aux marais vendéens, le soleil est souvent de la partie.

Côté face, la Vendée accueille chaque année des milliers de touristes attirés par les plages et le spectacle incessant de l’océan. Côté pile, la région fait le bonheur de tous ceux qui ont choisi de vivre de la mer quelle que soit la météo et les humeurs de l’Atlantique. Les îliens -Noirmoutier, l’île d’Yeu- débarquent rarement sur le continent, irrésistiblement aimantés par leur bout de terre au milieu de l’océan.

Enfants du marais
"J’ai du mal à comprendre comment l’homme est arrivé à ce résultat qui est vraiment surprenant et magnifique".

De Beauvoir à Talmont-Saint-Hilaire les marais vendéens sont un univers à part, calme et préservé. Ces terres gagnées sur la mer au XIIIème siècle ont été entièrement façonnées par la main de l’homme. Résultat : un labyrinthe aquatique géant ! Depuis son ULM, le photographe Francis Leroy immortalise ce dédale surréaliste, qui vit au rythme des marées et abrite de drôles de personnages. Immersion dans la face cachée de la Vendée.

Escapade à Noirmoutier
Avec 10 000 habitants l’hiver et 80 000 l’été, quand approche la haute saison, l’île de Noirmoutier change de visage. Le charpentier de marine répare les voiliers, les villas Belle Epoque s’ouvrent les unes après les autres, les premiers touristes viennent déguster la Bonnotte, la pomme de terre de la mer. Même le polder au sud de l’île s’éveille : au mois de juin, 6 000 oiseaux viennent y nicher pour leur reproduction.

Les Sables, rive gauche rive droite
"On dit souvent que la Chaume c’est un p’tit peu un repère de flibustiers, un peu comme le village d’Astérix… "

Les Sables-d’Olonne n’a rien de la station balnéaire anonyme. Bien au contraire… sa géographie très particulière a donné naissance à une rivalité entre deux quartiers : la Chaume et le Remblai. Aujourd’hui, cette opposition est plus folklorique qu’autre chose, mais elle définit toujours la ville. Et l’ambiance n’est pas la même de chaque côté du chenal qui coupe la ville en deux…

Les aventures d’une sardin

" C’est une boite que vous allez garder 10 ans… plus elles sont vieilles, plus elles sont bonnes ! "

La sardine nouvelle est arrivée ! A Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Claudie Vardelle veut redonner ses lettres de noblesse au petit poisson vif-argent. Avec son équipe, elle propose une sardine soigneusement pêchée, travaillée fraîche à la main et serrée dans une boite signée par une artiste peintre… C’est la renaissance de la sardine de luxe, millésimée, à conserver et déguster comme un grand cru !

Yeu dans le bleu
Comment travailler, s’épanouir, tout en restant vivre sur son île ? Pas si facile. Pourtant, sur l’île d’Yeu, il semble que beaucoup aient réussi ! Ici, au milieu des éléments, les 5 000 habitants aiment se réunir, partager et faire la fête. Face à l’essor du tourisme, un défi les unit : faire vivre l’île toute l’année et pas seulement durant les deux mois de l’été.

Thursday, 9 April 2015

Les couleurs du désert " Gris Mojave " réalisé par Petra Haffter



Infinie étendue de rocailles gris pâle, le désert californien de Mojave peut, selon les saisons et l’ensoleillement, s’assombrir ou changer de teinte comme un caméléon. Dans la vallée de la Mort, c’est un feu d’artifice de couleurs pastel : rose, vert, azur, brun, blanc argenté et violet, tandis que 200 km plus au sud, le Joshua Tree National Park offre une végétation insolite, loin de la bruyante Las Vegas. Les personnes qui y vivent sont artistes, mystiques, hors-la-loi ou chasseurs d’ovni. Avec ses énormes champs d’éoliennes, ses centrales solaires et sa station d’essais pour vols spatiaux, le lieu est résolument tourné vers l’avenir.

Les couleurs du désert " Blanc Uyuni " réalisé par Petra Haffter



Sur les hauts plateaux des Andes, en Bolivie, s’étend le Salar de Uyuni. Un désert unique, entre bleu du ciel et blanc du sol. Cette gigantesque plaque de sel, vestige d’une mer asséchée, offre des visions troublantes, quand le ciel se reflète dans les étendues d’eau après la pluie et brouille l’horizon, ou lorsque les monticules de sel au loin créent des illusions d’optique. Encore difficile d’accès, la région mise pourtant sur le tourisme. Ainsi, un aéroport et des "hôtels de sel" devraient bientôt sortir de terre. Car pour les voyageurs, le spectacle est partout : colonies de flamants roses, îlots de terre où poussent des cactus géants et couchers de soleils chatoyants qui étirent les ombres. Les habitants, qui dépendent majoritairement de l'exploitation de l'or blanc (le sel), semblent vivre hors du temps.

Tuesday, 7 April 2015

Thalassa - Algérie la mer retrouvée réalisé par France 3



La grande majorité des Algériens vivent le long des côtes. Pourtant certaines plages restent désertes et les bateaux sont rares. Après la décennie de guerre civile qui a ensanglanté le pays dans les années 90, la population est restée prudente. Mais à présent, la société civile se mobilise pour faire revivre le littoral. L'équipe de Thalassa a suivi quatre Algériens impliqués dans cette renaissance : une plongeuse, un cuistot, un écologiste et un chanteur. Ils sont les guides de ce voyage à travers l'Algérie, qui permettra de croiser la jeunesse dorée du pays et les vacanciers à la plage, de visiter une étonnante criée silencieuse, de découvrir les recoins de la casbah d'Alger, puis de pénétrer dans des grottes inexplorées

C'est un géant méditerranéen, qui a longtemps tourné le dos à la mer.L'Algérie redécouvre aujourd'hui son littoral et Thalassa nous emmène pour un voyage inédit tout au long de ces 1600 kilomètres de côtes.

D'ouest en Est, les paysages algériens offrent une variété fascinante. D'Oran jusqu'à Annaba, le voyageur traverse des reliefs lunaires, des forêts épaisses, des marais multicolores et des dunes à perte de vue. De ces côtes méconnues, Thalassa propose une exploration inédite. La grande majorité des algériens vivent le long des côtes. Pourtant certaines plages restent désertes et les bateaux sont rares. Pourquoi ce paradoxe ? À cause de cette "décennie noire" qui a ensanglanté le pays. Depuis les années 90, la population a gardé des réflexes de prudence.

L'équipe de Thalassa a suivi 4 de ces algériens ordinaires et extraordinaires. Pour eux, la mer est une évidence. Ils seront nos guides.

"Les gens de Tipaza connaissait la mer mais pas la plongée et c’est une femme qui est venue leur apprendre. On m’a adoptée et respectée".

Samia est plongeuse et féministe. C’est la première femme à avoir gagné ses galons de moniteur en Algérie. D'ouest en est, elle nous emmènera sur les meilleurs spots de plongée.

Abdel le cuisinier partira pour un tour d'Algérie des plus fameuses recettes de poissons.

"Sans la nature : pas de futur!": Nous suivrons Karim l'écolo, dans ses ballades à couper le souffle. L'Algérie est un pays jeune et c'est une force, si chacun trouve sa place.

"Avec ma musique, je fais passer des messages… ça peut décomplexer la jeunesse et faire avancer les esprits". Mohammed, la nouvelle star du raï, veut faire bouger les choses avec ses chansons.

Une plongeuse, un cuistot, un écolo et un chanteur : avec eux nous irons de surprise en surprise.

Nous embarquerons avec la jeunesse dorée et avec une femme capitaine de pêche qui n’a peur de rien :"il faut changer les mentalités et expliquer que tout est possible".

Nous irons aussi à la plage avec les vacanciers... et les policiers. Nous verrons les coulisses d'une incroyable criée silencieuse. Nous grimperons dans la casbah d'Alger, et nous plongerons dans des grottes inexplorées.

D'ouest en Est, c'est parti pour un voyage de plus de 1600 kilomètres. Une découverte des côtes de l'Algérie, ce pays qui avait tourné le dos à la mer. Et qui, aujourd'hui, la retrouve.

Silence, ça pousse! - Le gingembre réalisé par France 5



Au sommaire: Rencontre : Le gingembre. Focus sur cette plante connue pour sa valeur culinaire mais aussi pour ses vertus thérapeutiques. - Découverte : Aquascaping. Cet art consiste à créer des paysages sous-marins dans son salon. - Visite : Le jardin du Bois Marquis. - Pas de panique : Chez Quentin et Anne-Charlotte. Focus sur cette plante connue pour sa valeur culinaire mais aussi pour ses vertus thérapeutiques. Cet art consiste à créer des paysages sous-marins dans son salon. Dans le Rhône, un passionné a planté au début des années 80 son jardin puis un arboretum de ses essences préférées. Ce lieu a depuis été classé «Jardin remarquable». Ils disposent d'un long balcon avec une vue sur la Tour Eiffel et la Seine et souhaitent y voir des couleurs.

Vélasquez, cet illustre inconnu réalisé par Laurence Thiriat



Avec plus d'une centaine de toiles connues à ce jour, comme «Les Ménines», Diego Velasquez est l'un des plus grands peintres européens du XVIIe siècle.

La science et le vin, un nouveau pacte réalisé par François-Xavier Vives



Pour garantir les rendements des vignes, on a longtemps eu recours aux traitements chimiques. Aujourd'hui, la recherche d'alternatives écologiques favorise un nouveau pacte entre la vigne et une science respectueuse des terroirs. Rencontre avec des vignerons, des chercheurs et des oenologues qui tentent de renouer le lien millénaire entre l'homme et la vigne.

Apparue en Anatolie et au Caucase, la culture de la vigne a doucement conquis la planète. Mais, au milieu du XIXe siècle, des maladies importées d’Amérique s’abattent sur elle : phylloxera, mildiou, oïdium... La science de l’époque sauve in extremis le vignoble occidental mais, en contrepartie, elle s’impose comme un recours incontournable. D’où un excès de traitements chimiques qui vont garantir les rendements au mépris de l’environnement. Mais, aujourd’hui, la recherche d’alternatives écologiques favorise un nouveau pacte entre la vigne et une science respectueuse des lieux et des terroirs. En France, en Allemagne, en Suisse ou en Italie, rencontre avec des chercheurs, des œnologues et des vignerons qui tentent de renouer le lien millénaire entre l’homme, la vigne et le vin.

Architectures - La citadelle de Lille réalisé par Stan Neumann



Ingénieur, architecte militaire, Vauban conçoit sa citadelle comme une réponse en pierre aux problèmes posés par l’évolution de l’art de la guerre en son temps. Questions de balistique, d’exposition, d’approvisionnement, d’organisation de la vie en garnison, adaptation aux sites, à l’environnement préexistant et à ses contraintes etc., aucun aspect ne lui échappe.

Architecture militaire autant que land-art avant l’heure, Vauban imprime dans la géographie, les géométries savantes de ses places-fortes. Aujourd’hui cette architecture fonctionnaliste a perdu sa fonction première. Mais elle est devenue, par sa rigueur et sa simplicité formelle, une source d’inspiration pour les grands architectes contemporains, comme Jean Nouvel pour qui ces places fortes sont « dignes de l’imaginaire de nos meilleurs réalisateurs de films ».

Les Alpes vues du ciel - De l'Oberland au canton de Vaud réalisé par Jean Afanassieff



La Suisse est au centre des Alpes. Randonneurs, alpinistes et skieurs raffolent de ses montagnes comme l’Eiger, le mont Rose ou le Cervin. Il faut dire qu’entre l’Oberland bernois et le Valais, les sommets culminant à plus de 4 000 mètres d’altitude sont légion. De plus, la région concentre la majorité des glaciers du pays, notamment l'Aletsch, le plus grand des Alpes, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette étape de notre voyage au travers des Alpes nous mène vers Grindelwald et jusqu’au massif de la Jungfrau, avant d’arriver aux villages enneigés de Zermatt et de Verbier, puis à Gstaad et à Château d’Oex. L'occasion de rencontrer d’attachantes figures de la région comme Eliana Burki qui revisite le jazz, le blues et le funk avec son cor des Alpes. mais aussi Heinz Julen, architecte et designer, qui réinterprète l’habitat local à sa façon et Victoria Jamieson qui est la seule femme pisteur-secouriste de Verbier. Enfin, à quelques encablures du lac Léman, Christian Dupuis emmène les touristes pour un survol en montgolfière.

Les Alpes vues du ciel - De l'Engandine au lac de Zurich réalisé par Lisa Eder-Held



Une échappée belle parmi les cimes et les habitants de la chaîne de montagnes la plus longue et la plus haute d'Europe. Dans ce volet, on observe de très près les bouquetins du Parc national suisse, le plus ancien des Alpes, avant de découvrir à Tarasp l’une des dernières écoles à classe unique du pays, où les élèves parlent le vallader, une variante du romanche.

Où l'on observe de très près les bouquetins du Parc national suisse, le plus ancien des Alpes, avant de découvrir à Tarasp l’une des dernières écoles à classe unique du pays, où les élèves parlent le vallader, une variante du romanche. Dans un village voisin, Marc-Florian Geyer brasse sa bière de montagne, très prisée à Saint-Moritz. Quant à Dorli Menn, voilà vingt ans qu'elle conduit son bus postal au travers des paysages du canton des Grisons. Sur le lac Majeur, le cuisiner Ivo Adam réinvente les plats traditionnels du Tessin. Puis on survole les sommets imposants de l’Eiger, du Mönch et de la Jungfrau, avant d’atteindre le lac de Zurich.

Arabie Saoudite, paradis marins réalisé par Simon Nash, Dominic Weston & Mark Wheeler



Vaste désert, la péninsule arabique est bordée à l'ouest par la mer Rouge, dont les eaux chaudes abritent une multitude d'espèces de poissons et de magnifiques coraux.

Pierre Bonnard, les couleurs de l'intime réalisé par Bruno Ulmer



Pierre Bonnard est l’un des grands maîtres de la peinture du XXe siècle. Peintre de l’intime, porté par l’obsession des paysages et des scènes d’intérieur, il a travaillé sans relâche à exalter la couleur et la lumière.

Attentif à tous les mouvements contemporains, de l'impressionnisme au fauvisme, en passant par le cubisme et le surréalisme, Pierre Bonnard a suivi un chemin singulier. Il affronta en solitaire les défis d'une peinture en mutation et mena durant toute sa vie une réflexion obstinée sur le métier de peintre. Bonnard fut loin de faire l'unanimité. "Ce n’est vraiment pas un peintre moderne, il obéit à la nature", disait de lui Picasso. Ce à quoi Matisse répondait avec conviction et amitié : "De nous tous, c’est Bonnard le plus grand."

Plongée dans l'univers du peintre
Comment Bonnard, cet homme secret, inquiet, au quotidien si confortablement réglé, est devenu cet incontestable peintre de l’émotion, ce maître de la couleur et de la lumière poussées jusqu’à l’incandescence ? À travers ses tableaux mais aussi ses carnets intimes, ses correspondances avec Matisse et Vuillard, ses clichés photographiques, ses lieux de vie peints et sublimés, le film nous plonge dans l’univers de ce maître de la couleur.

Les paradisiers de La Nouvelle-Guinée réalisé par Song Seung-Woo



Un voyage spectaculaire à la découverte des oiseaux les plus emblématiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Au programme de ce deuxième volet, l'on s'attarde sur la famille des ptilonorhynchidés, des oiseaux paradisiers qui vivent sur le sol de la jungle. Les Européens qui les découvrirent au XVIe siècle, lors de l'expédition de Magellan, les appelèrent "oiseaux sans patte", car les chasseurs autochtones avaient l'habitude de leurs sectionner les pattes pour en faire des talismans de survie.

Au fond des jungles de Papouasie-Nouvelle-Guinée vivent plus de trente espèces de paradisiers. Comme leurs noms l'indiquent, ces créatures étonnantes fascinent par les couleurs, les motifs enchanteurs de leur plumage et l'originalité de leurs parades nuptiales. Les Européens qui les découvrirent au XVIe siècle, lors de l'expédition de Magellan, les appelèrent "oiseaux sans patte", car les chasseurs autochtones avaient l'habitude de leurs sectionner les pattes pour en faire des talismans de survie.

La boîte de conserve à toutes les sauces réalisé par Marie-France Barrier



Avec une moyenne de cinquante kilos par an et par personne et par an, la boîte de conserve séduit les consommateurs français. Innovation hexagonale qui a révolutionné l'alimentation il y a 200 ans, la conserve traîne pourtant une image de «mal-bouffe». Et si, malgré tous les a priori, tout n'était pas si mauvais dans cette boîte à malice ? Des légumes conditionnés quelques heures seulement après leur récolte, des sardines ultra-fraîches nettoyées et empaquetées à la main : saine et pratique, la conserve est un ingrédient à part entière, qu'il faut juste savoir accommoder. Mais au-delà de la qualité et de la salubrité, il y a la question du contenant : là aussi, la conserve a plus d'un tour dans sa boîte, se déclinant en verre, pour des bocaux faits maison, ou en carton, dans sa version ultramoderne, pratique et écolo.

Monday, 6 April 2015

Des racines et des ailes - Passion patrimoine - En Île-de-France: de la vallée de Chevreuse aux bords de Marne



Notre périple débute en hélicoptère avec Pierre Stragiotti. Pour ce géographe, survoler l’Ile-de-France est la meilleure façon d’en apprécier la diversité avec ses vastes massifs forestiers, ses immenses terres agricoles et son abondant patrimoine historique.

Nous poursuivons notre voyage avec Christophe Lefébure, auteur et photographe. Pour son prochain livre sur les paysages vus depuis la Seine, il parcourt le fleuve à bord de son kayak. Il nous fait visiter cette Seine sauvage qui a tant charmé les peintres et écrivains du 19ème siècle. Il nous fera découvrir le premier centre naturiste de France créé en 1928 et où serait né le bikini popularisé dans les années 60.

Plus au sud, Béatrix Goeneutte, historienne, sillonne la région pour préparer une exposition sur les pavillons de l’Ile-de-France. Elle nous fait découvrir l’architecture francilienne par excellence, avec ses maisons en meulière. C’est l’occasion pour elle de photographier un chef-d’oeuvre Art nouveau dessiné par Hector Guimard, ainsi que les somptueuses villas de villégiature d’Enghien-les-Bains.

À l'est de Paris, Vincent Villette, archiviste et historien, se passionne pour les bords de Marne. Dès le milieu du 19ème siècle, avec l’arrivée du train, ils deviennent le lieu de repos préféré des Parisiens : baignade, canotage et guinguettes sont alors en vogue. Vincent Villette nous fait revivre ces grandes heures avec les clichés de Robert Doisneau et Willy Ronis.

Puis direction le nord de Paris avec la basilique de Saint-Denis. Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques, supervise la restauration de ce joyau de l’art gothique qui abrite une collection unique au monde: les tombeaux des rois de France. A 500 mètres se trouve un autre patrimoine, plus insolite: des terres maraîchères au beau milieu des barres de béton. René Kersanté y cultive salades, radis, et épinards. Il se bat en famille pour faire vivre cette tradition en Seine-Saint-Denis.

L’étape suivante nous conduit dans la vallée de Chevreuse. Stéphane Loriot, spécialiste du patrimoine au Parc naturel régional, initie une jeune chef de cuisine aux plantes sauvages comestibles de la région. Un prélude à l’élaboration de nouvelles recettes.

Fin de notre périple avec le patrimoine aéronautique francilien. A l’aéroport d’Orly, Paul Damm, conservateur du patrimoine, débute un inventaire du mobilier des années 60. A l’époque, ce bâtiment fut pensé comme une vitrine de la France. Paul découvre ensuite un lieu étonnant : le premier aérodrome du monde, inauguré en 1909 à Viry-Châtillon. Enfin, il survole l’Ile-de-France à bord d’un vieux DC3 avec des fous d’aviation qui l’ont restauré.

Thalassa - Au cœur des grandes marées réalisé par France 3



Pour la marée du siècle les équipes de Thalassa sont sur la côte, du Nord au Sud-Ouest, pour saisir les moments clés, parmi les plus spectaculaires quand la mer se retire et quand la mer monte.

Quand la mer descend:
La Mer du Nord, La Manche et l’Atlantique reculent plus loin que d’habitude et révèlent des territoires quasi inexplorés. Des épaves émergent et des équipes de démineurs en profitent pour éliminer des munitions de la guerre. Des chasseurs de marées et des artistes espèrent réaliser LA photo du siècle ; des scientifiques sont plus que jamais sur le terrain à la recherche d’espèces rares et des écumeurs de plage guettent des trésors.

Quand la mer monte:
La Manche et l’Atlantique remontent jusqu’à menacer le littoral. Des patrouilles sillonnent le ciel pour porter secours aux promeneurs imprudents piégés par la marée, les riverains des côtes atlantiques se protègent chacun à leur manière de la montée des eaux.

Dans le même temps, certains profitent de ces moments privilégiés pour surfer sur le mascaret, et il est temps pour les pêcheurs à pied de retrouver au plus vite la côte.

Dans le Pas-de-Calais, en Baie de Somme, au pied des falaises d’Etretat, dans la baie du Mont Saint-Michel, autour des iles anglo-normandes, à Saint-Malo, dans le Morbihan, sur les rivages atlantiques de la Vendée, de Charente-Maritime, des Landes et du Pays Basque, Thalassa vous invite à vivre au rythme des grandes marées!

Saturday, 4 April 2015

Vues d'en haut - L'Angleterre d'est en ouest réalisé par Josh Halil



L'itinéraire suit la Tamise, passe au-dessus d'Henley, de l'Oxfordshire et de Bath et ses sources chaudes pour terminer au-dessus du manoir de Dyrham Park.

L'invention de l'occident (2/2) La Bible d'Alexandrie réalisé par Pierre-Henry Salfati



Les valeurs occidentales prennent leur source au confluent des cultures grecque et juive. Cette captivante fresque retrace le dialogue entre ces deux civilisations, à l'origine d'idées comme les droits de l'homme ou l'économie de marché. Second volet : trois siècles avant l’invention du christianisme, les juifs d’Alexandrie "inventent" la Bible : ils traduisent la Tora en grec.

C’est à Alexandrie que le dialogue judéo-grec prend sa dimension la plus impressionnante. Trois siècles avant l’invention du christianisme, les juifs d’Alexandrie "inventent" la Bible : ils traduisent la Tora en grec ! Cet événement de taille a lieu dans l’indifférence générale, alors que toute notre civilisation, pour le meilleur et pour le pire, y trouve sa source. Cette nouvelle hybridation conduit à une doctrine nouvelle : le christianisme. Au même moment, Euclide met au point ses Éléments, second best-seller de l’humanité jusqu'à nos jours. À Alexandrie, une grande part de la sagesse juive se convertit à la science grecque. Cette fusion judéo-grecque conduit à une vision de la raison scientifique qui va à l'encontre du paganisme et la religiosité monothéiste qui gagne les consciences. En même temps, Alexandrie engendre la mondialisation du marché. Curieusement, les derniers avatars de cette double mixité judéo-grecque, née à Alexandrie, se nomment aujourd’hui, laïcité et économie de marché.

D’où viennent les concepts fondateurs des valeurs de l'Occident qui ont gagné à leur cause l’ensemble de la planète ? Ils sont le fruit des cultures nées et disparues autour de la Méditerranée depuis près de trois mille ans. Deux d'entre elles ont particulièrement résisté au choc de l’histoire : les civilisations juive et grecque. Ce documentaire en deux parties narre cette genèse, ce continuel dialogue judéo-grec sur lequel s'est fondée notre modernité.

L'invention de l'occident (1/2) Jérusalem - Athènes réalisé par Pierre-Henry Salfati



Les valeurs occidentales prennent leur source au confluent des cultures grecque et juive. Cette captivante fresque retrace le dialogue entre ces deux civilisations. Premier volet : deux récits monumentaux, la Tora et l’"Iliade" et l’"Odyssée", au-delà de leurs singularités, expriment en fait la même chose, la prééminence de la liberté parmi toutes les valeurs humaines.

Deux récits monumentaux, la Tora et l’Iliade et l’Odyssée, au-delà de leurs singularités, expriment en fait la même chose : la prééminence de la liberté parmi toutes les valeurs humaines. Le film montre que cet idéal commun s'est élaboré plus tôt qu’on ne le pense, bien en amont de la fondation d’Alexandrie, haut-lieu de la fusion judéo-grecque ou même de l’apogée d’Athènes : au moment où la légende fait de la sortie des juifs d’Égypte un événement contemporain du voyage des Grecs vers la ville de Troie. La sortie d’Égypte débouche sur la libération d’un peuple, et par là même de tous les peuples. De son côté l’Iliade accouche de l’Odyssée, qui accouche d’Ulysse, prototype du héros grec en homme libre.

D’où viennent les concepts fondateurs des valeurs de l'Occident qui ont gagné à leur cause l’ensemble de la planète ? Ils sont le fruit des cultures nées et disparues autour de la Méditerranée depuis près de trois mille ans. Deux d'entre elles ont particulièrement résisté au choc de l’histoire : les civilisations juive et grecque. Ce documentaire en deux parties narre cette genèse, ce continuel dialogue judéo-grec sur lequel s'est fondée notre modernité.

Wednesday, 1 April 2015

Truffaut au présent réalisé par Axelle Ropert



Dans le cadre de l’exposition François Truffaut (8 octobre 2014 – 1er février 2015), Axelle Ropert a réalisé un film, Truffaut au présent, composé de trois courts-métrages. Ce film est projeté dans la dernière salle de l’exposition, interrogeant ainsi l’héritage de François Truffaut dans le cinéma français contemporain.

Ces espoirs du cinéma français sont filmés dans un esprit très Nouvelle Vague : avec beaucoup de rapidité et de spontanéité, en noir et blanc et dans un format 4 :3. Les questions posées par la réalisatrice en off, mais aussi le choix du casting à la fois parlant et muet, renvoient aux essais d’acteurs de Jean-Pierre Léaud pour Les Quatre Cents coups et de Marie Dubois pour Tirez sur le pianiste.

François Truffaut aimait les acteurs et les actrices, les acteurs et les actrices aimaient Truffaut.

Ils sont jeunes, ils n’ont pas connu Truffaut, mais ils se lancent: 7 acteurs et 7 actrices d’aujourd’hui tentent le pari - en 2014: comment être encore truffaldien?