Saturday, 31 October 2015

Les nouveaux secrets de notre hérédité réalisé par Laurence Serfaty



Pourquoi une abeille devient-elle reine plutôt qu'ouvrière ? Pourquoi deux vrais jumeaux sont-ils parfois si différents ? L’alimentation, les polluants, le stress et bien d’autres facteurs liés à ce qui nous entoure peuvent modifier l’expression de nos gènes. Retour sur une révolution qui bouleverse notre conception de l'évolution et de notre propre hérédité.

Nos gènes ne commandent pas tout : ils sont sous influence. L'influence de mécanismes fascinants récemment mis au jour par des équipes scientifiques internationales. L'humanité est ainsi à l'aube d'une nouvelle discipline : l'épigénétique. Pourquoi une abeille devient-elle reine plutôt qu'ouvrière, juste en consommant de la gelée royale ? Pourquoi deux vrais jumeaux sont-ils parfois si différents ? L’alimentation, les polluants, le stress et bien d’autres facteurs liés à ce qui nous entoure peuvent modifier l’expression de nos gènes. Ces marques "épigénétiques" sont même transmissibles aux enfants, voire aux petits-enfants.

 Certitudes rebattues
 L'épigénétique est toutefois porteuse d'espoir car, contrairement à ce que la génétique a laissé penser pendant des décennies, rien n'est définitif. En améliorant notre environnement, nous pouvons supprimer une partie de ces marques afin d'offrir un meilleur destin à notre descendance. Ce documentaire éclairant met en lumière la révolution qui secoue le milieu de la biologie.

Un tour du monde à vol d'oiseau réalisé par John Downer



Voler au plus près des oiseaux migrateurs lors de leurs traversées du monde. Une expérience époustouflante, qui célèbre la beauté et la cruauté de la nature.

Au fil des quatre saisons, John Downer et ses équipes ont suivi les grandes migrations des oiseaux à travers les cinq continents. Grâce à des technologies dernier cri – caméras harnachées sur les volatiles, drones, hélicoptères sophistiqués… – et surtout à des oiseaux adoptés dès leur éclosion, ils ont pu les accompagner tout au long de leurs vols. De l'Amérique du Nord à l'Europe en passant par l'Afrique de l'Est, l'Amazonie et le Grand Nord, nous voilà embarqués dans le sillage d'oies des neiges, de vautours, d'hirondelles, d'aigles, d'aras, de flamants roses… Emportés avec eux à plus de 9 000 mètres d'altitude, nous découvrons avec un œil neuf les paysages de la Terre, époustouflants vus du ciel – la Camargue, le Grand Canyon, la vallée du Grand Rift… –, et nous nous retrouvons plongés dans la vie quotidienne d'oiseaux partis se reproduire à l'autre bout de la planète.

Si le documentaire célèbre la nature dans ses manifestations spectaculaires – l'image splendide de deux millions de flamants roses recouvrant un lac dans le nord du Kenya par exemple –, il nous montre aussi la vie sociale des oiseaux. Parmi eux, la solidarité – ou plutôt l'association en vue d'intérêts communs – est souvent de mise, comme lorsque les fous de Bassan et les dauphins suivent la même route et font converger leurs talents pour désorganiser les bancs de sardines compacts et s'en nourrir. Mais souvent la cruauté l'emporte : les vautours guettent les proies traquées par les lions en contre-bas et de jeunes phoques inexpérimentés se font croquer par des orques, dans des séquences au montage digne des grands westerns.

Thursday, 29 October 2015

TED Stories : Larry Lessig - La rébellion du professeur de Harvard réalisé par Laurent Besançon



Professeur de droit et d’éthique à Harvard, fin constitutionnaliste, Lawrence Lessig a été le conseiller de Barack Obama en 2008. Alors qu’il aurait pu prétendre à la fonction de juge à la Cour suprême, il a décidé de se rebeller contre le système. Depuis plus de sept ans, cette icône de la culture libre sur Internet, dénonce sans relâche l’emprise des intérêts privés sur la démocratie américaine.

Qui gouverne? Comment préserver l’intérêt général quand partout, l’argent semble remplacer le vote?

Depuis sept ans, Lessig dénonce sans relâche l’emprise des intérêts privés sur la démocratie américaine. Défenseur de la culture libre sur Internet et fondateur de Creative Commons, c’est un pilier de la Silicon Valley. Professeur de droit et d’éthique à Harvard, conseiller d’Obama en 2008, fin constitutionnaliste, il connaît tous les rouages de Washington. Il aurait pu être juge à la Cour Suprême. Il a décidé de se rebeller pour sauver l’intérêt général. Avec en cette période de campagne aux Etats-Unis, un plan qui peut paraître démentiel : se faire élire président, dans le but de faire passer ensuite par référendum une seule réforme dont l’objectif serait de rendre le pouvoir aux électeurs. Après quoi, il démissionnerait. Mais ce projet n’a pas convaincu les démocrates, qui ont décidé d’ignorer sa candidature. Lessig a néanmoins lancé une campagne de financement participatif qui lui a permis à la date du 6 septembre de recueillir 1 million de dollars. Il maintient donc sa candidature et afin de pouvoir défendre ses idées sur les plateaux de télévision, il a renoncé à sa promesse jugée farfelue, à savoir sa démission le moment venu.

Lessig est l’exemple américain d’un mouvement mondial de désobéissance civile contre l’argent en politique. Aujourd’hui, 96% des Américains considèrent que la situation au Congrès est inacceptable. Et 91% considèrent qu’il n’y a rien à faire. Larry Lessig qui veut "réparer le système corrompu" et faire revivre la démocratie, a tenu sa dernière conférence TED* en mars 2014, sur le thème de "La marche inéluctable jusqu’à la réforme politique".

 Nous l’avons suivi sur les routes du New Hampshire, épicentre de la campagne présidentielle, et donc de son action.

Wednesday, 28 October 2015

La douleur, un marché ? réalisé par Judith Stein & Robert Eckert



Les antidouleurs sont aujourd’hui consommés en grande quantité, en France comme chez nos voisins. Leurs effets sont pourtant moins anodins qu’on voudrait nous le faire croire. Contre-enquête.

Maux de tête, rage de dents, douleurs musculaires… : pour la plupart d’entre nous, le recours aux antidouleurs est devenu un réflexe au moindre désagrément. En vente libre et peu onéreux, paracétamol, ibuprofène, aspirine ou diclofénac agissent vite et bien, sans effets secondaires notables – du moins selon la publicité et les médecins. En réalité, une surconsommation d’antalgiques peut mener à un empoisonnement et à de graves insuffisances rénales. Ces molécules présentent également l’inconvénient de faire taire les signaux d’alarme de notre corps, qui devraient au contraire nous inciter à consulter.

Si la méconnaissance de ces produits subsiste, c’est que l’automédication est un business lucratif : en Allemagne, ces cachets disponibles sans ordonnance rapportent plus de 500 000 euros par an. L’industrie pharmaceutique débourse des sommes astronomiques – notamment sous la forme de cadeaux ou d’honoraires opaques – pour convaincre médecins et politiques de prescrire et légiférer en leur faveur. Cette connivence s’est installée au détriment de l’intérêt général et de la santé publique. Si aux États-Unis, des scandales ont mené à une loi obligeant l’industrie pharmaceutique à rendre publique toute faveur faite aux médecins, la transparence n’est pas encore de mise en Allemagne et en France. Comment y remédier ? Une enquête qui nous rappelle que vente libre n’est en rien synonyme d’innocuité…

Monday, 26 October 2015

Thalassa - Au cœur des grandes routes maritimes réalisé par France 3



Les routes maritimes ce sont toutes ces lignes invisibles sur les mers du globe qui unissent les hommes et permettent les échanges. Autrefois dédiées au commerce des épices ou du coton, elles sont aujourd’hui les symboles de la mondialisation.

Nous avons décidé de redécouvrir une partie de ces voies maritimes en embarquant à bord d’un porte-conteneur, d’un brise-glace nucléaire, d’une goélette et d’un bâtiment militaire. Avec les marins de ces bateaux, nous embarquerons pour un tour du monde étourdissant : de la Sibérie au Golfe de Guinée, de l’Europe à l’Asie avec une traversée inoubliable du canal de Panama!

Thursday, 22 October 2015

Hazaribag, cuir toxique réalisé par Élise Darblay & Éric de Lavarène



Prisé en Occident, car bon marché, le cuir bangladais empoisonne non seulement les ouvriers qui le conditionnent, mais aussi l'air et l'eau de la capitale. Ce documentaire expose sobrement les causes et les conséquences de ce désastre humain et écologique à grande échelle, montrant combien, sur place, les contre-pouvoirs sont faibles.

À Hazaribag, un bidonville de la périphérie de Dacca, se concentrent quelque 300 tanneries de cuir, traitant chaque jour un millier de tonnes de peaux. On y produit l'une des exportations phares du Bangladesh, car cette matière première qui sert à fabriquer les chaussures et les sacs du monde entier est vendue à bas prix. Et pour cause : les quelque 40 000 ouvriers, adultes ou enfants, qui y travaillent dans une puanteur effroyable, exposés sans protection à des produits chimiques dangereux, sont aussi misérablement payés – ce qui les oblige à vivre sur place avec leurs familles. D'où d'innombrables maladies professionnelles, un taux de mortalité 300 fois supérieur à celui du reste du pays et des bébés qui souffrent de plus en plus souvent de malformations. Beaucoup sont des paysans chassés de leurs terres par les inondations de plus en plus fréquentes. Avec un taux de chômage de 40 %, ils n'ont pas le choix. Les patrons, protégés en haut lieu, voire membres du gouvernement, font la sourde oreille aux timides injonctions de la Cour suprême. Les tanneries continuent ainsi de déverser leurs eaux et boues toxiques dans le Buriganga, la rivière qui traverse Dacca, la capitale, désormais contaminée, de même que les nappes phréatiques qui alimentent la ville… Donnant la parole à des ouvriers, à des membres d'ONG ou à un inspecteur nommé sans grands moyens pour limiter les dégâts, ce documentaire expose sobrement les causes et les conséquences de ce désastre humain et écologique à grande échelle, montrant combien, sur place, les contre-pouvoirs sont faibles.

Quand Homo sapiens peupla la planète (5/5) Amérique, l’ultime migration réalisé par Tim Lambert & Nicolas Brown



Il y a 200 000 ans, quelques milliers d'Homo sapiens vivaient regroupés en Afrique. Comment leur expansion planétaire a-t-elle été possible ? Dernier volet de cette passionnante série documentaire : dans l’histoire de la colonisation de la planète par les humains, l’Amérique fut le dernier continent conquis, une large calotte polaire ayant barré la route à nos ancêtres.

Dans l’histoire de la colonisation de la planète par les humains, l’Amérique fut le dernier continent conquis, une large calotte polaire ayant barré la route à nos ancêtres. On a longtemps cru que les premiers Américains furent les représentants de la culture Clovis – du nom d'une ville du Nouveau-Mexique –, apparue il y a 13 000 ans. Pourtant, une récente découverte sous-marine suggère une arrivée plus précoce encore – par bateau, et non par voie terrestre. Quel est le lien génétique entre ces premiers Américains et ceux d’aujourd’hui ? Un sujet sensible, qui a suscité d’importantes controverses scientifiques, en particulier depuis la découverte en 1996 du fossile de l’homme de Kennewick.

Quand Homo sapiens peupla la planète (4/5) Europe, la rencontre avec Neandertal réalisé par Tim Lambert & Nicolas Brown



Il y a 200 000 ans, quelques milliers d'Homo sapiens vivaient regroupés en Afrique. Comment leur expansion planétaire a-t-elle été possible ? Grâce aux dernières recherches scientifiques et à de spectaculaires reconstitutions, ce documentaire retrace une passionnante odyssée. Quatrième volet : quand Homo sapiens arriva en Europe, il tomba nez à nez avec l’homme de Neandertal.

Quand Homo sapiens arriva en Europe, il tomba nez à nez avec l’homme de Neandertal. Les deux espèces étaient assez similaires – sur le plan intellectuel et culturel – pour cohabiter et se reproduire entre elles. Mais à mesure de l’accroissement de la population Homo sapiens en Europe, production artistique et pensée symbolique connurent une explosion, et les Neandertal se trouvèrent supplantés. Depuis lors, les Homo sapiens dominent l’Europe et… le reste de la planète.

Monday, 19 October 2015

Enfin Français ! réalisé par Didier Cros



Si pour la plupart des habitants de l'Hexagone, la nationalité française est une évidence, attribuée dès la naissance, pour beaucoup d'autres, l'obtenir a été un cheminement long et difficile. Ainsi, dix Français, personnalités publiques ou anonymes venues des quatre coins du monde, évoquent ce parcours, parfois très compliqué, vers une naturalisation tant espérée. Ces personnes, qui témoignent de leur appartenance nationale, racontent également leur attachement à la France et leur perception de cette nouvelle identité. Car, avant de devenir Français ou de tenter de le devenir, tous ont été des immigrés.

Friday, 16 October 2015

Sucre, le doux mensonge réalisé par Michèle Hozer



Comment, depuis les années 1970, l'industrie agroalimentaire a oeuvré pour augmenter les doses de sucre dans nos assiettes, avec à la clé un problème majeur de santé publique : obésité, diabète et maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants. Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

C’est en épluchant les archives internes de la Great Western Sugar Company, l'un des fleurons de l'industrie sucrière américaine, que la dentiste Cristin Kearns a fait une découverte de taille, exposée fin 2012 dans le magazine américain Mother Jones : dans les années 1970, l’industrie mondiale du sucre a mis au point une stratégie délibérée de conquête, visant à inclure toujours plus de saccharose dans l'alimentation quotidienne mondiale, et à en dissimuler sciemment les risques sanitaires. Quarante ans durant, l'Association américaine du sucre et ses homologues d'autres continents ont réussi à faire prospérer un empire lourd de plusieurs milliards et à transformer les habitudes alimentaires à l'échelle planétaire. Conséquence de la nouvelle addiction qu'ils ont su généraliser, l'obésité, le diabète et les maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants.

Sucre et tabac, même combat ?
Le lobby du sucre est désormais au banc des accusés. Sa ligne de défense, jusqu'ici, ne bouge pas d'un iota : il exige de ses détracteurs toujours davantage de preuves de la nocivité du sucre. Des manœuvres qui rappellent celles de l'industrie du tabac pour retarder coûte que coûte l'application des décisions politiques. Alors que l'industrie, la recherche et les pouvoirs publics se mènent une lutte de plus en plus dure, la bombe à retardement sanitaire approche de l'explosion… Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

Thursday, 15 October 2015

Thalassa - Vanuatu, l'Océanie authentique réalisé par France 3



Vanuatu entre dans le XXIe siècle en subissant de plein fouet les bouleversements climatiques et économiques. Sylvain le volcanologue craint une éruption qui mettrait en danger la population. Pour les sauver, la connaissance scientifique doit prendre le pas sur les croyances. A bord de son petit avion, Mark soigne des habitants qui ont enfin accès aux soins. Quant à Hilaire, le journaliste local, il s'inquiète du réchauffement climatique qui menace l'archipel. Pourtant, cette terre reste sacrée pour les Vanuatais. Marcel, futur chef de clan, craint que son pays ne suscite la convoitise des promoteurs immobiliers. Enfin, Pascal, un explorateur français, tente d'orienter la curiosité des visiteurs vers l'écotourisme.

Tomate, à la recherche du goût perdu réalisé par Maud Guillaumin



Petites, grosses, rondes, cornues, oblongues, jaunes, vertes, rouges : il existe 10 000 variétés de tomates. Or, seule une infime partie d'entre elles est commercialisée. En France, le choix est restreint et souvent éloigné des attentes du consommateur. Dure, farineuse, insipide : les critiques sont sévères contre ces tomates d'aujourd'hui, produites à 80% en hors sol. L'arrivée soudaine de variétés anciennes a marqué un tournant. Certains producteurs se sont à nouveau intéressés au goût. Mais, très fragiles, elles étaient peu présentes sur les étals. Face à la demande, les grandes surfaces et les producteurs ont imité ces tomates anciennes en les adaptant à la grande distribution. Celles que l'on trouve désormais sur tous les étals sont-elles aussi bonnes qu'elles en ont l'air ?

Quand homo sapiens peupla la planète (3/5) Australie, un peuple aux confins du monde réalisé par Nigel Walk



Quand les premiers hommes arrivèrent en Australie, ils se retrouvèrent seuls, entourés d’une flore et d’une faune inconnues. Comment ont-ils survécu et peuplé tout un continent ? Le secret de cette continuité : la diversité. Intuitivement, les premiers Australiens survécurent grâce à des connexions entre groupes distincts.

Quand les premiers hommes arrivèrent en Australie, ils se retrouvèrent seuls, entourés d’une flore et d’une faune inconnues. Comment ont-ils survécu et peuplé tout un continent ? Le secret de cette continuité : la diversité. Intuitivement, les premiers Australiens survécurent grâce à des connexions entre groupes distincts.

Métissage salvateur
À la lumière des découvertes archéologiques les plus récentes et grâce à l’analyse désormais possible de l’ADN ancien, cette série raconte sous un nouveau jour comment notre espèce est apparue il y a environ 200 000 ans en Afrique pour peupler ensuite tous les continents. Nous avons longtemps cru que nos ancêtres ne s’étaient pas rapprochés des espèces plus "archaïques" comme Neandertal, Homo erectus ou Denisova. Il s’avère aujourd’hui qu’Homo sapiens serait hybride, issu de croisements avec ces espèces. Un métissage salvateur.

Quand homo sapiens peupla la planète (2/5) Asie, le grand voyage réalisé par Nigel Walk



Qu’est-il advenu quand les premiers humains s’aventurèrent hors d’Afrique pour atteindre l’Asie ? Les recherches les plus récentes montrent qu’ils auraient quitté le continent bien plus tôt qu’on ne le pensait, et se seraient reproduits avec l’homme de Denisova. Un croisement qui a pu contribuer à notre survie et à notre prospérité...

À la lumière des découvertes archéologiques les plus récentes et grâce à l’analyse désormais possible de l’ADN ancien, cette série raconte sous un nouveau jour comment notre espèce est apparue il y a environ 200 000 ans en Afrique pour peupler ensuite tous les continents. Nous avons longtemps cru que nos ancêtres ne s’étaient pas rapprochés des espèces plus "archaïques" comme Neandertal. Il s’avère aujourd’hui qu’Homo sapiens serait hybride, issu de croisements avec ces espèces. Un métissage salvateur.

Quand homo sapiens peupla la planète (1/5) Le berceau africain réalisé par Tim Lambert & Nicolas Brown



Il y a 200 000 ans, quelques milliers d'Homo sapiens vivaient regroupés en Afrique. Comment leur expansion planétaire a-t-elle été possible ? Grâce aux dernières recherches scientifiques et à de spectaculaires reconstitutions, ce documentaire retrace une passionnante odyssée.

Les plus anciens membres de l’espèce Homo sapiens ont été découverts en Afrique de l’Ouest. Des recherches récentes suggèrent pourtant que les hommes modernes seraient apparus simultanément dans plusieurs régions d’Afrique. En outre, nos ancêtres ont continué de se reproduire avec d’autres sous-espèces d’Homo, amplifiant leur diversité génétique.

Métissage salvateur
À la lumière des découvertes archéologiques les plus récentes et grâce à l’analyse désormais possible de l’ADN ancien, cette série raconte sous un nouveau jour comment notre espèce est apparue il y a environ 200 000 ans en Afrique pour peupler ensuite tous les continents. Nous avons longtemps cru que nos ancêtres ne s’étaient pas rapprochés des espèces plus "archaïques" comme Neandertal, Homo erectus ou Denisova. Il s’avère aujourd’hui qu'Homo sapiens serait hybride, issu de croisements avec ces espèces. Un métissage salvateur.

Voyage au centre de la mer réalisé par Marc Jampolsky



Le périple d'une goutte d'eau dans l'immensité de l'océan. Une plongée au coeur de la mécanique des courants océaniques qui permet de découvrir des espaces inexplorés et des phénomènes spectaculaires : cataractes d’eaux glacées, gigantesques fleuves tapissant les abysses ou tourbillons aussi chargés en énergie qu’une centrale nucléaire.

Qu'ils transportent de la chaleur ou absorbent une part du gaz carbonique produit par l’activité humaine, les océans conditionnent l’équilibre climatique de toute la planète. Mais comment le mouvement des eaux influe-t-il sur l’atmosphère et la température ? Quelle est cette mécanique qui anime le cœur des océans et permet à la vie d’exister sur notre Terre ? Et quelles sont les menaces qui guettent ce système vaste et complexe ?

Épopée sous-marine
Pour répondre à ces questions, le documentaire retrace le parcours d’une goutte d’eau portée par les courants marins. Cette véritable épopée sous-marine, qui la reconduit au bout de six cents ans à son point de départ, est l'occasion de découvrir des espaces inexplorés et des phénomènes spectaculaires : cataractes d’eaux glacées, gigantesques fleuves tapissant les abysses, forteresses liquides enserrant tout un continent ou encore tourbillons aussi chargés en énergie qu’une centrale nucléaire.

Saturday, 10 October 2015

Français: qui sommes-nous? réalisé par Mathieu Schwartz



Le documentaire revient sur les vagues de migrants, dès la fin du XIXe siècle, afin de tenter de comprendre les critères actuels pour devenir Français et de définir l'identité nationale d'aujourd'hui. Alors que cette question est devenue un thème politique majeur entre les deux guerres, elle est revenue dans le débat public au début des années 70, alors que la France traversait une crise économique. Puis, l'émergence d'une «seconde génération» issue des anciennes colonies françaises a déplacé la nature du débat sur l'intégration. Ce n'est plus d'étrangers dont il est question, mais de Français dont la culture ou la religion serait en contradiction avec les valeurs de la nation.

Éloge du chardon, André Glucksmann réalisé par Charles Castella



André Glucksmann est un enfant de la guerre. C'est donc la guerre qui l'a conduit à la philosophie, qu'il définit avant tout comme une vigilance face à la destruction et au mal. Homme d'engagements, il parle de son parcours, sur tous les terrains accidentés de l'Histoire, d'abord en Tchétchénie mais aussi auprès des «boat people», des prisonniers du goulag, jusqu'à la Géorgie, dont les Russes occupent une partie du territoire. André Glucksmann, philosophe, essayiste, n'en a pas fini de chercher la ligne médiane d'une pensée où l'Homme, et donc lui-même, se sentirait juste et capable de vivre. Rencontre.

Friday, 9 October 2015

Blumenkraft by Ott - 2003



Blumenkraft is Ott's first album. It was released in May 2003 on Twisted Records. The title of the album is a loose German translation of the phrase "flower power".

Tuesday, 6 October 2015

Dans les coulisses du Paris Royal réalisé par Laurent Lefebvre



Mythique, éternelle, magique, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Paris, dont la beauté ne ressemble à celle d'aucune autre ville. Mais dans un quartier de la capitale, ces adjectifs prennent d'ailleurs tout leur sens. Ce quartier, où bat le coeur historique de Paris, c'est celui du Paris Royal : le Jardin des Tuileries, la place Vendôme, le Palais Royal et la place de la Concorde concentrent quelques-uns des plus grands symboles de la France, connus et reconnus dans le monde entier. Un carrefour du luxe, de la gastronomie, de l'Histoire et des plus beaux palaces. Visite guidée du Paris Royal.

Métro, une ville sur les rails réalisé par Laure Delalex



Chaque jour, plus de cinq millions de passagers empruntent le métro parisien, soit plus de deux fois la population de la capitale. Ce réseau de transport, qui ressemble à une fourmilière, ne dort jamais. Les conducteurs de la première rame, le matin, prennent le relai des agents de maintenance qui travaillent dans le calme de la nuit. La fabrication du métro fait vivre près d'une dizaine de sites industriels dans l'Hexagone. Ouvert au public en 1900, cet univers sous-terrain est une pièce majeure du patrimoine français. Son histoire va s'accélérer avec le projet de création du Grand Paris Express, qui va doubler le réseau existant.

Warren Beatty, une obsession hollywoodienne réalisé par Olivier Nicklaus



De son premier grand rôle au cinéma ("La fièvre dans le sang", 1961) jusqu'à son dernier film en date ("Bulworth", 1998), il aura cherché et fui avec la même ardeur les feux des projecteurs. Irrésistible incarnation du mâle américain et collectionneur de femmes, l'acteur-producteur-scénariste et réalisateur Warren Beatty incarne à lui seul le génie, la candeur et les excès d'Hollywood.

De son premier grand rôle au cinéma (La fièvre dans le sang, 1961) jusqu'à son dernier film en date (Bulworth, 1998), il aura cherché et fui avec la même ardeur les feux des projecteurs. Irrésistible incarnation du mâle américain et collectionneur de femmes, l'acteur-producteur-scénariste et finalement réalisateur oscarisé Warren Beatty incarne à lui seul le génie, la candeur et les excès d'Hollywood. Devenu, dès l'âge de 30 ans, grâce à Bonnie and Clyde, prince de ce royaume du cinéma qu'il a passionnément voulu conquérir, il mettra la même obstination à se dérober à ses diktats, se réfugiant dans le silence à intervalles réguliers et rejetant projets et rôles. Sa flamboyante carrière se lit à l'aune de cette ambivalence, à l'image de la brève campagne à l'élection présidentielle de 2000 que cet homme de gauche entame avec fougue puis abandonne subitement, sans donner d'autre raison que son envie d'être ailleurs. Avec, peut-être, une exception : Reds, son deuxième film en tant que réalisateur, couronné d'un Oscar en 1981. Peut-être ce perfectionniste, capable de travailler des années sur un projet qui lui tient à cœur, n'est-il devenu star que pour convaincre les studios de faire du journaliste communiste John Reed, épouvantail de l'Amérique, le héros d'une éblouissante fresque hollywoodienne. C'est l'une des séduisantes hypothèses avancées par Olivier Nicklaus dans ce portrait romanesque, à la mesure de son sujet, composé exclusivement d’images d’archives et de séquences d’animation, qui traverse quarante ans de cinéma, entre modernité et nostalgie.

Saturday, 3 October 2015

Fontainebleau, révolution au château réalisé par Laure Delalex



Le château de Fontainebleau a la particularité d'avoir hébergé plus de 32 souverains dans ses murs. Aucun château français n'a connu autant d'illustres résidents. Longtemps endormi, le palais connaît aujourd'hui une renaissance qui s'illustre par une croissance exceptionnelle de ses visiteurs : en deux ans, sa fréquentation a augmenté de 25%, une progression trois fois supérieure à la moyenne nationale. En suivant au jour le jour le quotidien des personnes qui oeuvrent dans les coulisses du château de Fontainebleau, ce documentaire lève le voile sur les secrets d'une réussite autour d'un des lieux du patrimoine français dont l'histoire est la plus riche. Ce film dresse le portrait du nouveau visage du château bellifontain, sans oublier de dévoiler nombre de ses trésors cachés.

Grands prématurés - La survie à quel prix? réalisé par Antje Christ



Aujourd’hui, les très grands prématurés sont toujours plus nombreux à pouvoir être sauvés. Pourtant, les risques de séquelles sont grands, et les progrès croissants de la médecine se heurtent à des interrogations éthiques.

Pays en voie de développement et industrialisés voient aujourd’hui naître toujours plus d’enfants prématurés. Chaque année, treize millions de bébés naissent avant terme à travers le monde. Grâce aux performances de la médecine, une majorité de très grands prématurés – nés à moins de 24 semaines d’aménorrhée, et pesant moins d’un kilogramme – peuvent désormais être sauvés. Un progrès qui interroge cependant médecins et chercheurs. En effet, les deux tiers de ces nouveau-nés, dont le cerveau n'est pas complètement formé, risqueront de grandir avec des séquelles – notamment, pour certains, des handicaps mentaux dus à des hémorragies cérébrales post-natales. Jusqu’où peut-on aller pour sauver ces petites vies très fragiles ? Une question éthique à laquelle ce documentaire tente de répondre en dévoilant les traitements les plus novateurs et en suivant, entre Allemagne, France et Japon, quatre femmes ayant mis au monde des enfants après seulement vingt-trois semaines de grossesse, tiraillées entre espoirs et inquiétudes.

Thursday, 1 October 2015

Les dossiers secrets du Vatican (2/2) réalisé par Jan Peter



Le 13 mai 1981, au milieu de la foule massée sur la place Saint Pierre, Jean-Paul II est victime d’un attentat qui a bien failli lui coûter la vie. Qui était Ali Agca, le jeune tireur ? Quels étaient ses liens avec l’organisation d’extrême droite turque des "Loups gris" ? L’attentat contre le pape reste aujourd’hui encore une énigme : entre désinformation et propagande, impliquant la CIA et les services secrets bulgares, difficile de confirmer les soupçons – appuyés par certaines archives – selon lesquels Moscou, et peut-être Berlin-Est via la Stasi, auraient commandité l'assassinat. Une enquête fouillée avec des images d'archive rares et des interviews passionnantes, notamment celles d'un agent des services secrets polonais infiltré au Vatican et d'un conseiller à la sécurité des États-Unis en poste à l'époque de l’attentat contre le pape… Certains d'entre eux ne s'étaient d'ailleurs jusqu'ici jamais exprimés sur ces événements devant une caméra.

Les dossiers secrets du Vatican (1/2) réalisé par Jan Peter



En 1978, l’élection du pape Jean-Paul II a des conséquences de taille, tant sur le plan religieux que géopolitique. Clairvoyant, charismatique et farouchement hostile au communisme, Karol Józef Wojty?a représente un allié précieux pour le camp occidental. L’Église est alors l’un des plus efficaces réseaux de renseignement au monde. La Stasi et le KGB ne sont pas en reste : à l'apogée de la guerre froide, les services secrets communistes envoient des espions, ordonnés prêtres, infiltrer le Saint-Siège… À travers le témoignage d’historiens, de magistrats et d’anciens officiers des renseignements, complétés de divers documents qui ont récemment refait surface, on découvre un portrait frappant du nid d’espions qu’était le Vatican pendant la guerre froide.

Copines de RDA - Amies de toujours réalisé par Sabine Michel



Elles étaient adolescentes en RDA, juste avant la chute du Mur. Vingt-cinq ans après, les amies de lycée se retrouvent et reviennent sur leurs parcours respectifs.

Sabine, Claudi, Vera, Claudia et Verusha avaient 18 ans en 1989, à Dresde – la dernière promotion à préparer le baccalauréat en RDA. Après une jeunesse sans histoire dans un pays qui leur semblait immuable, elles découvrent un modèle de société aux antipodes du leur, et une nouvelle liberté. L’une après l’autre, elles partent pour Paris, point de départ de leurs nouvelles vies. Aujourd’hui, elles sont quarantenaires, installées à Paris, à Berlin, ou toujours à Dresde, et ont choisi chacune leur voie : brillante carrière ou pas, avec ou sans enfants, en couple ou célibataire. Plus de vingt ans après leurs années d'adolescence, la documentariste Sabine Michel entraîne ses quatre amies de lycée dans un nouveau voyage : dresser un bilan de leurs parcours.

Les mystères de l'oeuf réalisé par Julie Van Ossel



Qu'ils le préférent sur le plat, à la coque, brouillé, dur ou poché, les Français mangent en moyenne quatre oeufs par semaine. Très nourrissant, protéine animale la moins coûteuse du marché, l'oeuf est un incontournable de l'alimentation. Issu de poules élevées en cages, au sol, en plein air ou encore bio : sa diversité dévoile les habitudes alimentaires des uns et des autres, mais aussi leur rapport au bien-être animal. Au fil des ans, les producteurs et distributeurs ont élaboré de nombreuses astuces pour pousser à la consommation.